Mois : mars 2011 (Page 2 of 6)

L’analyse menée sur ces données par la CNIL a permis de constater que GOOGLE avait enregistré, outre des données techniques (identifiants SIID et adresses MAC des points d’accès Wi-Fi), de nombreuses données concernant des particuliers, identifiés ou identifiables (données de connexion à des sites web, mots de passe de messagerie, adresses de courrier électronique, échanges de courriels révélant notamment des informations sensibles sur l’orientation sexuelle ou la santé des personnes).

The internet is now such a pervasive part of so many people’s lives that blocking certain sites, or simply turning the whole thing off – as leaders in Bahrain, Egypt and elsewhere have recently tried to do – can backfire completely, angering protesters further and, from a dictator’s point of view, making matters worse. “The end state of connectivity,” Shirky argues, “is that it provides citizens with increased power.”

C’est un vote clé qui doit avoir lieu, mercredi 16 mars : le comté de San Francisco doit décider s’il accorde une exemption fiscale de six ans à l’éditeur du service de micro-messages Twitter. L’entreprise menace en effet de “délocaliser” son siège et ses 350 employés à Brisbane, quelques kilomètres au sud. Les entreprises installées à San Francisco payent un impôt de 1,5 % sur leur masse salariale, pour les entreprises versant plus de 150 000 dollars (110 000 euros) de salaires par an. Une taxe que peu de municipalités ont mise en place en Californie ; Twitter, mais aussi Zynga, l’éditeur de jeux comme Farmville, envisagent donc de quitter la ville pour ne pas avoir à payer. San Francisco pourrait alors voter une exemption fiscale spécifique, applicable à un quartier qui concentre les entreprises du secteur des nouvelles technologies, les dispensant de payer cet impôt durant six ans. L’économie, pour Twitter, se monterait à 22 millions de dollars (16 millions d’euros).

« Older posts Newer posts »

© 2021 no-Flux

Theme by Anders NorenUp ↑