Mois : octobre 2016 (Page 1 of 8)

La France peine à réguler la surveillance sur le Web sans léser Facebook ou Google

« Les technologies employées pour ces systèmes de surveillance demeurent difficilement distinguables des moteurs de recherche commerciaux et des moyens informatiques utilisés pour le fonctionnement des réseaux sociaux les plus fréquentés », regrette le ministère de la Défense.

Source : La France peine à réguler la surveillance sur le Web sans léser Facebook ou Google – Politique – Numerama

Yahoo a-t-il fouillé illégalement les mails d’internautes européens ? Le G29 veut savoir

Les Cnil européennes ont demandé à Yahoo d’expliquer en quoi, selon lui, le programme installé sur son service Yahoo Mail qui permettait de transférer automatiquement certains messages aux services de renseignement américains était conforme au droit européen.

Source : Yahoo a-t-il fouillé illégalement les mails d’internautes européens ? Le G29 veut savoir – Politique – Numerama

Hacker who stole nude photos of celebrities gets 18 months in prison

Hacker-Collins-Prison

The hacker who stole nude photos of female celebrities in 2014 has been sentenced to 18 months in federal prison, officials announced on Thursday.

Ryan Collins looks like Jennifer Lawrence ?

Ryan Collins

Not at all !

Source : Hacker who stole nude photos of celebrities gets 18 months in prison | Technology | The Guardian

Twitter Cuts Ties with SnapTrends, a Social Media Spying Tool for Police | The Daily Dot

Critics, however, say social media monitoring is simply mass surveillance by another name. An email originating from a crime analyst in Sacramento, California, for instance, claimed the city’s police department cast a net over the entire city, capturing the social media posts of residents on a “24/7” basis.

Source : Twitter Cuts Ties with SnapTrends, a Social Media Spying Tool for Police | The Daily Dot

A New York, une nouvelle loi menace l’avenir d’Airbnb | Silicon 2.0

A New York, la société a dépensé 11 millions de dollars en lobbying. Et 8 millions l’an passé à San Francisco. Cet été, elle a recruté des anciens maires de Philadelphie, Houston, Rome et Adelaide pour l’aider à négocier avec les municipalités. Ces incertitudes réglementaires n’ont pas fait fuir les investisseurs. Le mois dernier, Airbnb a levé 555 millions de dollars, sur la base d’une valorisation de 30 milliards. Le dossier new-yorkais pourrait en revanche retarder une introduction en Bourse, attendue par certains observateurs dès 2017.

Source : A New York, une nouvelle loi menace l’avenir d’Airbnb | Silicon 2.0

« Older posts

© 2020 no-Flux

Theme by Anders NorenUp ↑