Mois : mai 2018 (Page 2 of 5)

RGPD - PME

“Le renforcement des règles relatives à la protection des données à compter du 25 mai 2018 se traduira par un renforcement du contrôle par les citoyens de leurs données ainsi que par l’accroissement des avantages que pourront tirer les entreprises de conditions de concurrence équitables. Un seul ensemble de règles pour toutes les entreprises exerçant des activités dans l’UE, indépendamment du lieu où elles sont établies”.

-> Réforme des règles de l’UE en matière de protection des données

Source : Protection des données – Des règles plus adaptées pour les petites entreprises

“YouTube Music is Google’s most direct competitor to Spotify yet, coming with “a reimagined mobile app” and a new desktop player, both of them designed specifically for music. The YouTube advantage, argues Google, is that it will combine all the official versions of songs with access to “thousands” of related playlists, remixes, covers, live versions, and of course, music videos. Google’s AI mastery is also being integrated into YouTube Music, with the promise that the app will discover songs either by lyric or just a general description”.

Source : YouTube Music and YouTube Premium announced as YouTube Red replacements – The Verge

Back in 2015…

Today, the video giant is rolling out a new app, YouTube Music, that attempts to capitalize on its dominance in this space. The app is free, and you can use it in free, ad-supported mode, but it becomes a lot more powerful and interesting if you pay for a YouTube Red subscription.

Source : YouTube Music is here, and it’s a game changer | The Verge

“Dans la Silicon Valley comme ailleurs, les stupidités, les escroqueries ou les erreurs stratégiques sont les contreparties du manque de discernement. On aurait tort de croire qu’elles sont dues à l’immaturité de flamboyants entrepreneurs. Les conseils d’administration des start-up californiennes sont largement composés d’experts en technologies de pointe et la moyenne d’âge dépasse 50 ans – 55 ans pour Facebook et même 75 ans chez Theranos !Mais la gouvernance de ces entreprises reste floue du fait que les dirigeants-fondateurs cumulent les fonctions de président et de directeur général et donc les pouvoirs de direction et de contrôle. De plus, les administrateurs sont souvent eux-mêmes des entrepreneurs de la Silicon Valley ou des fonds d’investissement qui les financent. Ce petit univers s’enthousiasme collectivement et s’autocélèbre collégialement. Il n’est pas étonnant que, dans une atmosphère aussi confinée où les montants des financements circulent sans entraves pour doper n’importe quel projet, on aboutisse parfois à des histoires hallucinantes”.

Source : Les « histoires hallucinantes » de la Silicon Valley

“With Google’s AI assistant making calls on our behalf, I worry it will become easier for us to abuse small businesses. If it’s as simple as telling Google Duplex to make an appointment, it’s just as easy to constantly reschedule or not show up altogether because there’s no connection between you and the human worker who picked up the phone to arrange your reservation. You don’t feel bad for the number of requests and changes when someone (or something) else is doing it for you”.

Source : Google Duplex is Silicon Valley’s latest experiment at the expense of the service industry – The Verge

“The Selfish Ledger positions Google as the solver of the world’s most intractable problems, fueled by a distressingly intimate degree of personal information from every user and an ease with guiding the behavior of entire populations. There’s nothing to suggest that this is anything more than a thought exercise inside Google, initiated by an influential executive. But it does provide an illuminating insight into the types of conversations going on within the company that is already the world’s most prolific personal data collector.”

Source : Google’s Selfish Ledger is an unsettling vision of Silicon Valley social engineering – The Verge

“Parcoursup déroge à la loi « pour une République numérique » d’octobre 2016, qui impose deux obligations aux administrations recourant à des algorithmes dans le dessein d’aboutir à des décisions individuelles : intégrer systématiquement une « mention explicite » pour informer tous les usagers de l’existence et des modalités d’exercice de leur droit à connaître le détail des « règles » et « principales caractéristiques de mise en œuvre » du programme informatique utilisé ; et mettre en ligne et en libre accès – à compter du 7 octobre 2018 – les règles définissant « les principaux traitements algorithmiques utilisés dans l’accomplissement de leurs missions »”.

Source : Parcoursup : le « secret des délibérations » sera maintenu

“Parmi les indicateurs, qui se compteraient par « centaines », le fait qu’un compte n’ait pas confirmé d’adresse email, qu’une même personne ait créé simultanément plusieurs comptes, ou qu’elle mentionne dans ses tweets des personnes qui ne la suivent pas.
Comme pour la modération de ses contenus, Twitter compte, pour repérer les « trolls », sur une combinaison de moyens techniques (détection automatique grâce à des algorithmes) et humains (signalements des utilisateurs, modérateurs). Une fois identifiés, ils verront leurs commentaires non pas supprimés, puisqu’ils « ne transgressent pas les règles de Twitter », mais invisibilisés par défaut.Le réseau social se défend pour autant de toute volonté de censure, et assure ne pas dépasser sa mission d’hébergeur en triant les contenus”.

Source : Twitter rend les « trolls » moins visibles sur sa plateforme

« Older posts Newer posts »

© 2020 no-Flux

Theme by Anders NorenUp ↑