http://www.beaude.net/no-flux/wp-content/uploads/2021/10/55e1964_874736917-cover-algo.jpg

Facebook : reprendre le contrôle

Ces documents ont levé le voile sur la face sombre de l’entreprise, accusée de privilégier le profit au détriment de sa responsabilité sociétale et démocratique.

Comment l’algorithme de Facebook échappe au contrôle de ses créateurs

Dans des documents internes de l’entreprise, ses ingénieurs avouent leur incompréhension face à un code informatique aux effets imprévus, qui fait du réseau social une machine complexe, difficile à maîtriser.

Sur Facebook, le succès inouï des « fermes à trolls »

« Ce type de pages spécialisées dans la republication de contenus viraux de piètre qualité, pilotées depuis des pays comme l’Albanie ou le Kosovo, touchait plus de 360 millions d’utilisateurs par semaine à la fin de 2019, selon un document interne à l’entreprise ».

Sur Facebook, l’autocensure des utilisateurs les plus modérés en politique

« De multiples études menées par le réseau social montrent que les personnes aux convictions tempérées, de droite comme de gauche, craignent de s’y exprimer sur les sujets politiques, laissant le champ libre aux messages les plus extrêmes ».

Facebook Files : hors des Etats-Unis, les failles de la modération dans des dizaines de langues

« Dans des pays à haut risque, les systèmes de modération du réseau social face aux discours de haine et aux manipulations ne sont pas suffisants, révèlent des documents internes de l’entreprise. »

Sur Facebook, le fiasco de la modération en langue arabe

« Les documents internes de l’entreprise montrent son inertie face aux dysfonctionnements occasionnés par son défaut de maîtrise de la troisième langue du réseau social ».

Des pro-anorexie aux pro-QAnon : Facebook face aux effets pervers de ses recommandations automatiques

« Plusieurs documents internes à l’entreprise pointent les dangers des algorithmes chargés de proposer aux utilisateurs des pages ou groupes qu’ils ne suivent pas ».

La réponse de Facebook au flot de messages antivaccination a été mal ciblée

« D’après des documents internes, le réseau social a vite réagi contre les messages antivaccination. Mais les outils mis en place n’ont pas suffi à endiguer les nombreux messages problématiques ».

Au cœur de Facebook, déprime et frustration dans les équipes chargées de rendre le site plus « sain »

« Les services baptisés « Integrity » détaillent, dans des documents internes, leur manque de moyens et les arbitrages perdus en interne ».

Source : Facebook files – Actualités, vidéos et infos en direct