Étiquette : algorithmic governance (Page 1 of 2)

«Les Pays-Bas bâtissent un État de surveillance pour les pauvres»

http://www.beaude.net/no-flux/wp-content/uploads/2020/02/file77uete76n44sog8mmn7.jpg

“Le principal danger qui guette les États providence numérisés? C’est qu’ils servent uniquement les intérêts d’une élite d’officiels et de compagnies de la tech. Tandis que, dans le même temps, une sous-classe infortunée, placée sous surveillance constante, vivra une dystopie numérique dans laquelle la moindre déviance sera détectée et punie.”

Source : «Les Pays-Bas bâtissent un Etat de surveillance pour les pauvres» – Le Temps

A Toronto, « Google City » à quitte ou double

Vue d’artiste de la future « Google City » à Toronto (Ontario, Canada).

“Pour relier le futur quartier au centre-ville, la société engage la collectivité à créer une nouvelle ligne de métro léger et propose, magnanime, de lui prêter les fonds. Enfin, estimant qu’on ne peut pas innover dans les vieux cadres réglementaires, Sidewalk Labs suggère qu’on le laisse créer cinq organes de gouvernance ad hoc pour gérer les transports, l’urbanisme, les déchets, etc., en lieu et place des autorités municipales existantes. « Cela reviendrait à créer une zone économique spéciale, avec une privatisation de la gouvernance : c’est un accaparement du pouvoir, doublé d’un accaparement de terres et d’un accaparement de données », fulmine Thorben Wieditz.”

Source : A Toronto, « Google City » à quitte ou double

Kate Crawford : « l’IA est une nouvelle ingénierie du pouvoir »

 

« En élargissant les jeux de données, nous risquons surtout de rendre les populations les plus fragiles plus faciles à contrôler et à surveiller ! « Une surveillance égalitaire n’est pas l’égalité ! » Au contraire ! Le risque est de développer des atteintes encore plus disproportionnées qu’elles ne sont aux groupes les plus minoritaires et les plus fragiles ! Ces systèmes sont « dangereux quand ils échouent, nocifs quand ils fonctionnent ». « Améliorer un système injuste ne peut que créer un plus grand préjudice » ».

Source : Kate Crawford : « l’IA est une nouvelle ingénierie du pouvoir » | InternetActu.net

La CNIL pas du tout convaincue par le projet de surveiller les réseaux sociaux pour détecter la fraude fiscale

Le gendarme de la vie privée réclame des « garanties » au projet de surveillance des réseaux sociaux.

“Le texte de loi ouvre la porte à des procédures d’intelligence artificielle dite « auto-apprenante », ce qui « soulève des enjeux particuliers en matière de protection des données ». En effet, ce type de mécanisme imposerait de collecter de nombreuses données pour déterminer ce qui est un comportement normal aux yeux de l’administration fiscale, afin de pouvoir détecter le comportement suspect. Il conduirait donc à l’aspiration de nombreuses données inutiles d’internautes n’ayant rien à se reprocher.”

Source : La CNIL pas du tout convaincue par le projet de surveiller les réseaux sociaux pour détecter la fraude fiscale

In China, Your Car Could Be Talking to the Government

“More than 200 manufacturers, including Tesla, Volkswagen, BMW, Daimler, Ford, General Motors, Nissan, Mitsubishi and U.S.-listed electric vehicle start-up NIO, transmit position information and dozens of other data points to government-backed monitoring centers, The Associated Press has found. Generally, it happens without car owners’ knowledge.”

Source : In China, Your Car Could Be Talking to the Government – The New York Times

Algorithms and their unintended consequences for the poor

Algorithms and their unintended consequences for the poor 1

“I think we have a tendency to think about these tools as sort of naturally creating these efficiencies because the speed of the technology is such that it creates the appearance of faster and easier. But in fact, you really have to know a lot about how these systems work in order to build good tools for them and to interrupt the patterns of inequity that we’re already seeing.”

Source : Algorithms and their unintended consequences for the poor – Harvard Law Today

Beijing pioneering citizens’ ‘points’ system critics brand ‘Orwellian’

“The social credit system, which is being built on the principle of “once untrustworthy, always restricted”, will encourage government bodies to share more information about individual and business misdeeds in order to coordinate punishments and rewards.”

Source : Beijing pioneering citizens’ ‘points’ system critics brand ‘Orwellian’ | Reuters

« Algorithmes, la bombe à retardement » : un cri d’alarme citoyen

Cathy O'Neil

“Les ADM se nourrissent les unes les autres. Les gens pauvres ont tendance à présenter un mauvais score de crédit et à vivre dans des quartiers à forte criminalité, entourés d’autres individus pauvres. Une fois ces données digérées, le sordide univers des ADM les bombarde de publicités prédatrices pour des prêts hypothécaires de type subprime ou des écoles à but lucratif. Il déploie plus de policiers pour les arrêter et, lorsqu’ils sont condamnés, leur inflige des peines de prisons plus longues…” – Cathy O’Neil

Source : « Algorithmes, la bombe à retardement » : un cri d’alarme citoyen

Facebook – Fake Accounts – Community Standards Enforcement

Facebook Fake Accounts

“These numbers are largely affected by external factors, such as cyberattacks that increase fake accounts on Facebook. Bad actors try to create fake accounts in large volumes automatically using scripts or bots, with the intent of spreading spam or conducting illicit activities such as scams. The numbers can also be affected by internal factors, including the effectiveness of our detection technology. In Q2 2018, we disabled 800 million fake accounts, up from 583 million in Q1 2018. In Q3 2018, we disabled 754 million fake accounts, a modest decrease from the previous quarter. Most of these accounts originated from commercially motivated spam attacks, and they were removed swiftly. ”

Source : Community Standards Enforcement

Antoinette Rouvroy: « À mon sens, Zuckerberg est dépassé »

«L’infrastructure technique porte une énorme part de responsabilité dans ce qui advient. L’infrastructure code les usages. Il ne sert donc à rien de « responsabiliser » les utilisateurs. Le problème est que Facebook se présente comme une entreprise non pyramidale avec cette idée – fausse – que ce sont les utilisateurs Facebook qui produisent Facebook. À mon sens, Zuckerberg est dépassé, ce n’est pas un philosophe!» – Antoinette Rouvroy

Source : Antoinette Rouvroy: « À mon sens, Zuckerberg est dépassé »

« Older posts

© 2020 no-Flux

Theme by Anders NorenUp ↑