Étiquette : alt-right

How Some Conservatives Have Switched to Parler, Rumble and Newsmax

Parler is a Twitter-like app that describes itself as the world’s “premier free speech social network.”

“It might be too early to know whether a widespread, permanent shift away from major outlets will last, especially given the reach of Facebook, Twitter and Fox News. While conservative threats of mass migration away from mainstream apps and news have occurred periodically, people still seem to return to the biggest platforms. Ms. Zepeda, a longtime Facebook user, said she would keep her Facebook account to maintain access to the pictures she’s uploaded over the years. But she expects to drop the social network as a daily destination, joining one of the many Facebook groups that are planning a “Mass Exit off Facebook to Parler & MeWe,” scheduled for Friday. “I’m tired of the bias towards Democrats and liberals,” she said.”

Source : How Some Conservatives Have Switched to Parler, Rumble and Newsmax – The New York Times

alt net alt right

“But the rest of the world doesn’t even need to clamp down on the alternative web to relegate it to irrelevancy. The reason why these echo chambers are mostly ghost towns, Squirrell says, is that they deprive posters of the one thing that many of them crave: attention. “A huge amount of the culture that these people have is that they want to trigger as many people as possible,” he says. And to do that, you’re better off on the real internet. “If you want to produce something that will eventually get out into the world, 4chan is the place to do it,” Squirrel says.”

Source : The wheels are falling off the alt-right’s version of the internet | WIRED UK

“Dans l’un de ses messages publiés le 28 août, Donald Trump menace directement Google : « Cette situation est très grave, et nous allons nous en occuper. » Le 5 septembre, le PDG de Twitter, Jack Dorsey, est convoqué par la majorité républicaine devant une commission du Congrès, où il sera interrogé sur les règles de modération de son réseau social — la majeure partie des questions de la droite devrait concerner la prétendue « censure » visant les conservateurs”.

Source : Donald Trump accuse Twitter et Google actualités de « censure »

«Jouant à la fois sur la fibre nationaliste texane, à la manière de l’astroturfing, et sur une ligne éditoriale politisée, le compte a fait passer des mois durant ces messages clivants envoyés depuis Saint-Pétersbourg. D’autres découvertes comme celles-ci pourraient suivre alors que Facebook se rend demain sur la colline du Capitole, où la commission d’enquête espère, rapidement, révéler le maximum d’informations sur ces trolls russes qui semblent avoir eu plus de poids que de simples commentaires en ligne».

Source : Quand des agents russes organisaient une manifestation islamophobe au Texas depuis Saint-Pétersbourg – Politique – Numerama

« La fragilité des éléments des internautes de 4chan et une certaine évidence n’empêchent pas les proches de Trump de confirmer la théorie des trolls. Des médias pro-Trump, du Gateway Pundit à Breitbart News, reprennent les éléments des internautes en insinuant bien sûr que les médias se sont laissés bernés par les forums. Breitbart va jusqu’à avoir l’outrecuidance d’écrire que le document représente l’apogée de la désinformation. Le média de propagande russe Russia Today y va aussi de son analyse, expliquant que c’est bel et bien 4chan qui a tout inventé et reprend les mots de Trump, Wikileaks et les diplomates russes pour appuyer sa version ».

Source : Complot dans le complot : 4chan tente de revendiquer le rapport explosif sur Trump – Politique – Numerama

Le monde dans lequel les sociétés technologiques pouvaient plaider à une neutralité politique est bien terminé depuis que leur réel pouvoir sur nos vies est avéré et qu’elles ont un rôle dans le destin de nos sociétés. Luckey sous son pseudonyme l’explique lui-même : « La révolution américaine fut produites par de riches individus. Vous ne pouvez pas vous battre contre l’élite américaine sans une sérieuse puissance de feu. »Parlait-il de l’argent, ou de l’objet qui pourrait anesthésier les masses ?

Source : L’homme derrière l’Oculus Rift a-t-il vraiment des idéaux malsains ? (oui) – Tech – Numerama

© 2021 no-Flux

Theme by Anders NorenUp ↑