Étiquette : culture (Page 1 of 2)

Les studios de jeux vidéo ne sont pas apolitiques, n’en déplaise au patron d’Epic Games

“Il y a des débats qui reviennent sans cesse, telles des vagues solides et constantes qui viennent éroder un château de sable érigé, fragile, en bordure de mer. L’illusion de la neutralité dans l’univers de la tech et du jeu vidéo en est un. La bâtisse chancelante, ici, est représentée par la reconnaissance, récente, du fait que la neutralité n’est qu’une construction universaliste, basée sur des critères subjectifs que l’on interprète, à tort, comme une sorte d’étalon incolore, inodore et inconséquent. Et les vagues, ce sont les mots de Tim Sweeney, le patron d’Epic Games, qui affirme, ce 12 février 2020, que les entreprises de jeux vidéo doivent être « des lieux neutres » et qu’elles doivent «  se séparer de tout ce qui est politique ». Comme si rien ne s’était passé depuis dix ans.”

Source : Les studios de jeux vidéo ne sont pas apolitiques, n’en déplaise au patron d’Epic Games

Voici ce que vos goûts musicaux disent de vous… from Spotify !

“Les baby-boomers sont-ils plus sages que les millennials? Les millenials sont-ils tous des enfants gâtés? Ces étiquettes qui collent aux générations sont souvent fausses. Mais nous sommes toujours pris dans l’air du temps, comme le rappelle la définition sociologique du terme «génération»: groupe d’âge façonné par des événements et des influences historiques et sociaux communs.”

Source : Voici ce que vos goûts musicaux disent de vous | 24 heures

Lyrics Site Accuses Google of Lifting Its Content

“’Over the last two years, we’ve shown Google irrefutable evidence again and again that they are displaying lyrics copied from Genius,’ said Ben Gross, Genius’s chief strategy officer, in an email message. The company said it used a watermarking system in its lyrics that embedded patterns in the formatting of apostrophes.”

Source : Lyrics Site Accuses Google of Lifting Its Content – WSJ

Netflix : quand la série s’adapte aux goûts du client

“Netflix personnalise le visionnage des séries et des films. Mais avec des fins alternatives, on franchit une étape supplémentaire, puisque l’objet lui-même s’adapte aux goûts du client de Netflix (et on pourrait tout à fait imaginer que bientôt, la plateforme choisisse la fin pour moi, parce  qu’après tout, ayant des données très précises sur mon visionnage, elle connaît mes goûts).  Si tant est que ce type d’initiative se développe, cela pose question sur la capacité à créer du récit commun.  Si on n’a pas vu la même fin de film, la même fin de série, comment on va en parler ensemble ?  Comment va-t-on l’interpréter ?  Comment ça va nous servir pour nous construire ?  Bref, il me semble que ça relève d’une incompréhension assez fondamentale de ce à quoi sert la fiction.”

Source : Netflix : quand la série s’adapte aux goûts du client

Spotify can use your Ancestry DNA test to tell your « musical DNA »

Où l’on « apprend » que la culture à un rapport avec l’ADN…

A monk listens to music at a temple in Luang Prabang October 27, 2007. Luang Prabang, a sleepy town in northern Laos situated at the confluence of the Nam Khan and Mekong River, is home to more than 30 Buddhist temples dating back to the 1500's; and has become a popular tourist destination. It was named a UNESCO World Heritage Site in 1995, paving the way for its restoration and preservation.

“What is the sound of you?” This was a question Ancestry, the world’s largest for-profit genealogy company, recently asked its users. Its in-home saliva test can give you an idea of where you’ve come from—but how can you translate that new-found knowledge into something more tangible? Music might be the answer. Ancestry has collaborated with Spotify to determine your musical DNA based on your AncestryDNA test results. “It’s so much more than the stats and the data and the records,”says Vineet Mehra, executive vice president and chief marketing officer at Ancestry. “How do we help people experience their culture and not just read about it? Music seemed like an obvious way to do that.”

Source : Spotify can use your Ancestry DNA test to tell your « musical DNA » — Quartzy

La directive de l’UE sur le droit d’auteur à l’heure du numérique est adoptée

“Après avoir initialement rejeté le texte, le Parlement européen a finalement adopté, mercredi 12 septembre, la directive qui doit adapter le droit d’auteur à l’heure du numérique. Le texte — approuvé par 438 voix contre 226 — constitue une revanche pour les industries culturelles et des médias après le camouflet infligé au début de l’été. En adoptant l’essentiel des amendements présentés par le rapporteur du texte, l’eurodéputé allemand Axel Voss du Parti populaire européen (PPE), la copie rendue par le Parlement reste, en effet, très proche du texte qui avait été retoqué en juillet”.

Source : La directive de l’UE sur le droit d’auteur à l’heure du numérique est adoptée

A l’âge de l’indignation identitaire, «ne peut-on vraiment rire de rien ?»

Ces propos n’engagent que leur auteur…

«Les réseaux sociaux, Twitter et Facebook en tête, fonctionnent comme des vigies collectives, scrutant sans relâche l’espace médiatique. Le moindre faux pas y est repéré, analysé et jeté en pâture à une foule d’anonymes, dans ce qui n’est qu’une version moderne de la société de surveillance panoptique».

Source : A l’âge de l’indignation identitaire, « ne peut-on vraiment rire de rien ? »

Modération, politique, intelligence artificielle… le « manifeste » de Mark Zuckerberg

« L’idée est de donner à tout le monde, dans la communauté, des options sur les règles qu’ils voudraient voir appliquées pour eux-mêmes. Etes-vous choqué par la nudité ? La violence ? La vulgarité ? Pour les utilisateurs qui n’auront pas configuré cette option, le choix par défaut sera celui fait par la majorité des personnes qui vivent dans votre région, un peu comme un référendum ». – Marc Zuckerberg

Source : Modération, politique, intelligence artificielle… le « manifeste » de Mark Zuckerberg

« Older posts

© 2020 no-Flux

Theme by Anders NorenUp ↑