Tag: digital attention

“La principale nouveauté introduite au cours de la dernière décennie tient à l’émergence d’un troisième marché, venant se superposer à la vente de produits culturels et à celle de l’attention qu’ils attirent. Ce sont désormais nos « traces attentionnelles » qui font l’objet du commerce dont se nourrit l’économie de l’attention. L’innovation la plus « disruptive » des media électroniques ne tient pas à ce qui s’affiche sur nos écrans numériques, mais aux informations moissonnées à propos des gestes attentionnels que l’interactivité nous invite à exercer ”

Source : Big data : « Ce sont désormais nos “traces attentionnelles” qui font l’objet du commerce »

“Nous croyons qu’Internet est une économie de l’intention et non de l’attention. Telle est notre proposition de valeur pour les annonceurs : nous leur permettons de répondre aux intentions des utilisateurs qui les recherchent, au moment où ils les recherchent. Dépouiller la navigation en ligne de tout contenu inutile, c’est finalement créer un cercle vertueux. Les utilisateurs y trouvent leur compte grâce à une navigation plus simple. Les annonceurs gagnent en visibilité dans un environnement plus fluide.”

Source : Big data : « Chez Google, nous croyons qu’Internet est une économie de l’intention et non de l’attention »

“Potentiel d’instagrammabilité maximal si Loulou arrive à gérer les prises de vue. Premier obstacle sur l’autoroute du kif : le staff de l’hôtel est genre super hostile. Mais genre, vraiment. Malgré le mail envoyé lors de la résa, le directeur nous a demandés direct de régler nos deux nuits et nos consommations. Le mec a clairement pas capito qu’on allait lui faire gravir les échelons de la hype en deux-deux. Ce relou a même insinué que mes 4 000 abonnés Instagram ne paieraient ni le personnel ni mes patatas bravas. J’étais clairement pas prête pour toute cette rancitude. Le dialogue du seum a continué avec le ­concierge. Un délire. Le mec était infoutu de nous indiquer les spots les plus photogéniques de la ville. Il a causé vieilles pierres avec Cariño pendant genre vingt minutes. Sérieusement, ils ont vraiment cru que mon boule de goddess et moi-même étions en Andalousie pour ­visiter des églises ? Ai demandé à Cariño de faire fissa un listing des hashtags les plus référencés sur Séville. #jpp”

Source : Le journal d’une Instagrammeuse

© 2019 no-Flux

Theme by Anders NorenUp ↑