Étiquette : gps

“Avec Galileo, les informations de positionnement fournies par nos smartphones sont plus précises et plus fiables, en particulier dans les environnements urbains où l’étroitesse des rues et la taille des immeubles bloquent souvent les signaux satellites et limitent l’utilité de nombreux services mobiles”.

Source : UseGalileo

Un trajet sportif réalisé à partir du siège de la DGSE, dans le XXe arrondissement de Paris.

“Les informations, qui pouvaient être récupérées très facilement sur le site de Polar, sont très sensibles. Obtenir l’identité, voire l’adresse de résidence, d’un officier d’une agence de renseignement ou d’un militaire déployé à l’étranger en zone sensible peut être le prélude à des mesures de rétorsion contre lui-même ou sa famille. Les informations recueillies peuvent être exploitées par un service étranger, voire compromettre sa mission si elle est remplie sous une identité d’emprunt. Elles peuvent aussi trahir l’identité de certaines sources. Les identités réelles des officiers de renseignement et de leurs sources sont des informations protégées par la loi. En France, révéler l’identité d’un officier d’un service de renseignement ou de sa source peut être puni de cinq ans de prison et de 75 000 euros d’amende”.

Source : Des centaines d’espions et de militaires identifiables à cause d’une application sportive

« Jane Seo, une coureuse de 24 ans qui a fini deuxième du semi-marathon de Fort Lauderdale organisé en Floride ce dimanche 20 février, avait tout prévu pour couvrir sa triche… sauf l’excès de zèle d’un enquêteur indépendant, Derek Murphy, qui est parvenu à la démasquer grâce au bracelet fitness connecté qu’elle portait pendant la course ».

Source : Si vous voulez tricher à un semi-marathon, ne portez pas de bracelet connecté – Tech – Numerama

© 2020 no-Flux

Theme by Anders NorenUp ↑