Étiquette : hacking (Page 1 of 12)

Anonymous fait son grand retour avec le plus gros leak de l’histoire de la police américaine

“La chronologie des fichiers s’étale d’août 1996 au 19 juin 2020, soit 24 ans de données. Emma Best, cofondatrice de DDoSecrets met en avant les notes internes contenues dans la base, qui détaillent la façon dont les policiers suivent les manifestants. D’autres documents contiennent les propos des forces de l’ordre sur le mouvement antifasciste, très critiqué par le président Donald Trump pour son rôle dans la contestation. De leur côté, les manifestants ont déjà identifié une note interne du FBI sur leur surveillance des réseaux sociaux qui leur permet d’avertir les forces de l’ordre locales sur les messages anti-police de certains individus. D’autres ont relevé un avertissement interne du FBI sur un groupe de suprémacistes blancs qui se faisait passer pour un groupe d’antifascistes.”

Source : Anonymous fait son grand retour avec le plus gros leak de l’histoire de la police américaine – Cyberguerre

Facebook Wanted NSO Spyware to Monitor Users, NSO CEO Claims

“Facebook representatives approached controversial surveillance vendor NSO Group to try and buy a tool that could help Facebook better monitor a subset of its users, according to an extraordinary court filing from NSO in an ongoing lawsuit. Facebook is currently suing NSO for how the hacking firm leveraged a vulnerability in WhatsApp to help governments hack users. NSO sells a product called Pegasus, which allows operators to remotely infect cell phones and lift data from them.”

Source : Facebook Wanted NSO Spyware to Monitor Users, NSO CEO Claims – VICE

Ex-NSA hacker drops new zero-day doom for Zoom

zoom-security-flaws

“Now that a large portion of the world is working from home to ride out the coronavirus pandemic, Zoom’s popularity has rocketed, but also has led to an increased focus on the company’s security practices and privacy promises. Hot on the heels of two security researchers finding a Zoom bug that can be abused to steal Windows passwords, another security researcher found two new bugs that can be used to take over a Zoom user’s Mac, including tapping into the webcam and microphone.”

Source : Ex-NSA hacker drops new zero-day doom for Zoom | TechCrunch

Cookiethief: a cookie-stealing Trojan for Android

“We recently discovered a new strain of Android malware. The Trojan (detected as: Trojan-Spy.AndroidOS.Cookiethief) turned out to be quite simple. Its main task was to acquire root rights on the victim device, and transfer cookies used by the browser and Facebook app to the cybercriminals’ server. This abuse technique is possible not because of a vulnerability in Facebook app or browser itself. Malware could steal cookie files of any website from other apps in the same way and achieve similar results.”

Source : Cookiethief: a cookie-stealing Trojan for Android | Securelist

HackerOne rewards bughunter who found critical security hole in… HackerOne

HackerOne rewards bughunter who found critical security hole in... HackerOne

“Vulnerability-reporting platform HackerOne has come clean about a critical security flaw on its own website that could be used to expose the email addresses of users. A researcher going by the name of “msdian7” revealed how an attacker could exploit the site’s project invite feature to uncover the email addresses of other users”

Source : HackerOne rewards bughunter who found critical security hole in… HackerOne

L’ONU a gardé sous silence l’une des plus grandes cyberattaques de son histoire

“Les Nations Unies disposent d’un statut diplomatique particulier qui leur offre « l’immunité contre toute forme de procédure légale ». Ils ne sont donc pas obligés de divulguer leurs failles de sécurité ni d’informer les potentielles victimes. Ces obligations, légales pour la majorité des entreprises et des institutions depuis le RGPD, ne sont donc que des considérations éthiques pour l’ONU. Résultat, le porte-parole de l’ONU confirme que seules les équipes informatiques internes des deux bureaux concernés ont été informées de la faille.”

Source : L’ONU a gardé sous silence l’une des plus grandes cyberattaques de son histoire – Cyberguerre

Ring hackers are reportedly watching and talking to strangers via in-home cameras

“Hackers are tapping in to cameras intended for home security, talking to children through the devices and even dropping racist remarks, according to multiple news reports. The intended purpose of a two-way talk function on the devices is to allow parents to check in on their children. But hackers are using them to wake people up in the middle of the night, and watch unsuspecting children.”

Source : Ring hackers are reportedly watching and talking to strangers via in-home cameras | Technology | The Guardian

Attaque informatique au CHU de Rouen : une enquête ouverte

“Le CHU a, en tout cas, fortement pâti de cet épisode. Tout le système informatique a dû être arrêté, et le personnel est repassé « à la bonne vieille méthode du papier et du crayon », selon les propos de Rémi Heym, directeur de la communication du CHU, recueillis par l’Agence France-Presse. « Cela a entraîné des délais très longs de prise en charge, même s’il n’y a pas eu de mise en péril de la santé des personnes hospitalisées. » Depuis l’épisode du rançongiciel WannaCry en 2017, les hôpitaux français, et plus largement le secteur de la santé, inquiètent les autorités spécialisées. Les établissements de santé conjuguent en effet un triple facteur de risque : des moyens parfois limités consacrés à la sécurité informatique ; des données extrêmement précieuses, dont les pirates savent qu’ils peuvent exiger le prix fort pour en restaurer l’accès ; et de nombreux appareils médicaux, de plus en plus connectés et pas forcément sécurisés.”

Source : Attaque informatique au CHU de Rouen : une enquête ouverte

La police suédoise pourra déployer des malwares dans ses enquêtes

“Contrairement à des pays comme l’Australie, où le gouvernement local a adopté une loi obligeant les entreprises de haute technologie à amoindrir la sécurité du chiffrement, la police suédoise empruntera la bonne approche : la voie allemande. Depuis plus de dix ans, les autorités allemandes ont commencé à déployer une souche de logiciels malveillants appelée Bundestrojaner (cheval de Troie fédéral) dans le cadre de leurs enquêtes. Le plan de la police suédoise est similaire et prévoit de déployer des logiciels malveillants dotés de fonctionnalités semblables à celles des logiciels espions sur les appareils des suspects. L’idée est d’écouter des appels audio ou vidéo chiffrés en temps réel ou d’extraire des journaux de discussion à partir d’applications de messagerie instantanée chiffrées.”

Source : La police suédoise pourra déployer des malwares dans ses enquêtes – ZDNet

Smart Spies: Alexa and Google Home expose users to vishing and eavesdropping – Security Research Labs

http://www.beaude.net/no-flux/wp-content/uploads/2019/10/SmartSpies.jpg

“Smart speakers from Amazon and Google offer simple access to information through voice commands. The capability of the speakers can be extended by third-party developers through small apps. These smart speaker voice apps are called Skills for Alexa and Actions on Google Home. The apps currently create privacy issues: They can be abused to listen in on users or vish (voice-phish) their passwords. As the functionality of smart speakers grows so too does the attack surface for hackers to exploit them. SRLabs research found two possible hacking scenarios that apply to both Amazon Alexa and Google Home. The flaws allow a hacker to phish for sensitive information and eavesdrop on users. We created voice applications to demonstrate both hacks on both device platforms, turning the assistants into ‘Smart Spies’.”

Source : Smart Spies: Alexa and Google Home expose users to vishing and eavesdropping – Security Research Labs

« Older posts

© 2020 no-Flux

Theme by Anders NorenUp ↑