Étiquette : influencers

« Il faut que ça cesse » : enquête sur ExperimentBoy, Youtubeur accusé de corruption de mineurs

“« Il m’a immédiatement bloqué dès que je lui ai fait part du fait que ses messages devenaient un peu malsains (…) Il y a pas mal de gens qui ne voulaient pas y croire », regrette Louis. Un faux compte parodique est même créé en mars 2014 pour décrédibiliser le garçon et tourner en ridicule ses accusations. « Je préférais oublier ça et avoir la paix, parce que ça m’avait un peu intimidé, du haut de mes 12 ans », nous raconte-t-il.”

Source : « Il faut que ça cesse » : enquête sur ExperimentBoy, Youtubeur accusé de corruption de mineurs

“Social Data retourne la responsabilité aux victimes : « les utilisateurs qui ne souhaitent pas donner leurs informations passent leurs profils en privé ». Ce raisonnement technique ne correspond pas à la réalité légale, notamment en Europe, où le RGPD protège les données personnelles des résidents contre leur traitement sans consentement préalable.”

Source : Un fichier de 235 millions de profils Instagram, TikTok et YouTube a fuité à cause d’une seule entreprise – Cyberguerre

Bolsonaro

“Son véritable secret tient à l’alliance entre l’architecture de ces réseaux et le contenu inflammatoire, sensationnaliste et polémique qu’il y distille. Les études du sociologue Paolo Gerbaudo, de l’université Kings College de Londres, démontrent que ce type de contenus stimule le partage et sa propagation. Or, pour cela, Bolsonaro a un don indéniable : il a même réussi à choquer la fille de Jean-Marie Le Pen ! Le virtuel futur président du Brésil est ouvertement misogyne, homophobe, raciste et défend les exécutions extrajudiciaires, l’utilisation de la torture et l’interdiction des ONG. En somme, il prône la fin de la démocratie libérale et des droits de l’homme.”

Source : Election au Brésil : « Vers une nouvelle victoire des réseaux sociaux sur la démocratie ? »

Anaca3 bullshit

“Le dispositif est simple : un candidat de télé-réalité se met en scène sur Instagram ou Snapchat avec un produit et l’accompagne d’une description flatteuse. Pour une seule publication, il touche « entre 700 et 3 000 euros, selon le nombre de ses abonnés », explique au Monde Bastien Grimal, ancien candidat de « Secret Story ». « C’était extrêmement profitable. On calculait le taux de rendement à partir des codes promotionnels uniques qu’ils filaient à leurs abonnés. Pour 100 euros investis, on avait parfois jusqu’à 350 euros de commandes », précise un ancien salarié de Nutravalia.”

Source : Les dessous d’Anaca3, la pilule minceur star des réseaux sociaux

© 2020 no-Flux

Theme by Anders NorenUp ↑