Étiquette : jeux vidéo

“Our team of five neural networks, OpenAI Five, has started to defeat amateur human teams at Dota 2. While today we play with restrictions, we aim to beat a team of top professionals at The International in August subject only to a limited set of heroes. We may not succeed: Dota 2 is one of the most popular and complex esports games in the world, with creative and motivated professionals who train year-round to earn part of Dota’s annual $40M prize pool.
OpenAI Five plays 180 years worth of games against itself every day, learning via self-play. It trains using a scaled-up version of Proximal Policy Optimization running on 256 GPUs and 128,000 CPU cores — a larger-scale version of the system we built to play the much-simpler solo variant of the game last year. Using a separate LSTM for each hero and no human data, it learns recognizable strategies. This indicates that reinforcement learning can yield long-term planning with large but achievable scale — without fundamental advances, contrary to our own expectations upon starting the project”.

Source : OpenAI Five

“Steam a récemment créé une petite polémique chez les masturbateurs les plus zélés en censurant des Visual Novel (mais si, ces fictions quasi-interactives en images fixes façon manga) qui comportaient des scènes de nudité ou, tout simplement, des nibards. Aujourd’hui, le magasin de Valve fait à nouveau parler de lui : il lui est en effet reproché d’abriter en son sein un jeu au contenu infâme qui devrait tout de suite être retiré de ses étagères. Infer Trust, une fondation caritative anglaise dont le but est de sensibiliser aux questions de sécurité liées à l’utilisation d’armes à feu, a en effet dénoncé le jeu Active Shooter qui se présente comme étant une simulation de school-shooting”

Source : Active Shooter, le school-shooting simulator qui fait scandale | NoFrag

Steam-China-Stats

«L’explosion récente de Steam en Chine, associée à la réception positive du jeu et au réservoir démographique sans commune mesure de joueurs a ainsi permis à PUBG de battre de nombreux records et de s’attirer une couverture médiatique exceptionnelle – quitte à occulter que dans de nombreux pays occidentaux, dont la France, il n’est pas le titre le plus pratiqué sur ordinateurs».

Source : Jeux vidéo : « PlayerUnknown’s Battlegrounds », un phénomène très asiatique

«Comment le défenseur ou le garde s’oriente-t-il par rapport à vous ? Dans un jeu, on court après un ballon, dans l’autre, on manie l’épée, le contenu est évidemment très différent, mais du point de vue de l’intelligence artificielle, il y a beaucoup de similitudes. Idem pour la coordination d’un groupe : que ce soit une équipe ou une garnison, les problématiques pour nous sont les mêmes» – Ashraf Ismail.

Source : « “FIFA” et “Assassin’s Creed”, beaucoup de similitudes dans l’intelligence artificielle »

Malgré la sophistication des outils déployés et les investissements consentis, la situation financière de Zynga n’a cessé de se dégrader depuis sa mise en bourse. Le recours aux données n’apporte aucune garantie de succès, ni ne constitue la formule magique que certains, plus ou moins intéressés, y décèlent, surtout dans sa dimension prédictive. Les critiques des erreurs de prévision comme l’impact éventuellement négatif sur la créativité et l’innovation sont connues. Les problèmes soulevés par la protection des données ont également fait l’objet de nombreux commentaires.La concentration sur les seuls clients payants et les joueurs intensifs n’est pas forcément la meilleure manière de concevoir des jeux pour tous, même si indéniablement elle apporte des méthodes de monétisation intensive. Jennifer Whitson indique que les métriques sont excellentes pour l’optimisation, mais terribles pour l’innovation.

Source : Jeu vidéo : à qui profite le big data ? | InaGlobal

© 2020 no-Flux

Theme by Anders NorenUp ↑