Étiquette : Netflix (page 1 of 4)

“Comme le rappelle Robison, cette option n’est d’ailleurs pas restreinte à Internet : « Elle est disponible depuis longtemps sur les lecteurs DVD ». Elle l’assure d’ailleurs : « C’est une fonctionnalité qui est fréquemment demandée par nos abonnés. Par exemple, par celles et ceux qui aimeraient revoir leurs scènes préférées, ou qui veulent ralentir le débit, car il s’agit d’un contenu en langue étrangère. »”

Source : Netflix : pourquoi l’option pour accélérer le visionnage est-elle si critiquée ? – Business – Numerama

“En 2011, il y avait 14 millions d’abonnés au service de location de DVD physiques, mais ce nombre a grandement baissé : il était en juin 2019 aux alentours des 2,5 millions. Il a tout de même rapporté 45 millions de dollars de bénéfices au deuxième trimestre de 2019, peut-on lire dans les résultats financiers de Netflix. Ce n’est pas grand-chose — le chiffre d’affaires de l’entreprise sur la même période s’élève à 4,9 milliards — mais cela montre qu’il y a toujours des irréductibles qui apprécient la location de copies physiques, plus que le streaming.”

Source : Netflix a loué 5 milliards de DVD depuis sa création – Business – Numerama

“Netflix would’ve avoided this controversy if it had plainly told subscribers what it was doing somewhere in the app or with a notification. Instead, people discovered that Netflix was utilizing Android’s physical activity permission, which is strange behavior from a video streaming app. In some instances, it was doing this without asking users to approve the move first, as was the case for The Next Web’s Ivan Mehta. You’ve got to be transparent if you want to monitor anyone’s movements.”

Source : Netflix explains why it snuck a physical activity tracker onto some phones – The Verge

France Télévisions a passé un accord anti-Netflix historique avec les producteurs de séries français

“Et après, on oblige Netflix à avoir du contenu français sur sa plateforme… Comment faire si on leur coupe l’herbe sous le pied ?? -_-”

Source : France Télévisions a passé un accord anti-Netflix historique avec les producteurs de séries français – Pop culture – Numerama

Jane Fonda and Lily Tomlin

“After the streaming-video giant released the second season of the comedy “Grace and Frankie” in 2016, its product team put up an image to promote the show to U.S. subscribers that only included Ms. Fonda’s co-star, Lily Tomlin. Tests showed that more users clicked on the show when the photo didn’t include Ms. Fonda. The decision set off a high-pitched internal debate. The Los Angeles-based content team was concerned that Netflix risked alienating Ms. Fonda, and that the move could even violate her contract, while the tech group in the Los Gatos, Calif., headquarters argued the company shouldn’t ignore the data, according to people familiar with the discussions.
In the end, Netflix chose to put images that included Ms. Fonda back in the mix.”

Source : At Netflix, Who Wins When It’s Hollywood vs. the Algorithm? – WSJ

“Collectively, the Big Five tech firms — Facebook, Apple, Amazon, Netflix, and Google — lost $172 billion in value over the span of a few hours on Wednesday, amid a broad slump in the market. That’s about the same amount as Toyota’s entire market capitalization — and it’s equivalent to the dollar value of the entire gross domestic product of Algeria. In terms of value lost, Amazon was the big loser of the group. Its shares fell 6% on Wednesday, vaporizing $56 billion of its market capitalization. Apple was next; it lost nearly $51 billion on a 4.6% fall — an amount $6 billion greater than the entire value of General Motors”.

Source : Tech gets demolished: The 5 hottest tech stocks just lost $172 billion in market value

“Netflix personnalise le visionnage des séries et des films. Mais avec des fins alternatives, on franchit une étape supplémentaire, puisque l’objet lui-même s’adapte aux goûts du client de Netflix (et on pourrait tout à fait imaginer que bientôt, la plateforme choisisse la fin pour moi, parce  qu’après tout, ayant des données très précises sur mon visionnage, elle connaît mes goûts).  Si tant est que ce type d’initiative se développe, cela pose question sur la capacité à créer du récit commun.  Si on n’a pas vu la même fin de film, la même fin de série, comment on va en parler ensemble ?  Comment va-t-on l’interpréter ?  Comment ça va nous servir pour nous construire ?  Bref, il me semble que ça relève d’une incompréhension assez fondamentale de ce à quoi sert la fiction.”

Source : Netflix : quand la série s’adapte aux goûts du client

Chronologie des médias : un nouvel accord

“Les services de Vidéo à la Demande payants de type Netflix ou Amazon Prime devraient être les grands bénéficiaires de ce nouveau texte. Le délai de diffusion entre sortie en salles et arrivée sur les plateformes devrait en effet passer de 36 à 17 mois (15 si dérogation) pour ceux respectant la législation hexagonale et signant notamment une convention avec le CSA”.

Source : Chronologie des médias : un nouvel accord signé ce jeudi – Actus Ciné – AlloCiné

Avec l’ouverture d’un bureau parisien, Netflix montre ses ambitions en France, où le service est présent depuis trois ans.

“En plus de la taxe sur la valeur ajoutée, Netflix a commencé à payer « la semaine dernière » une taxe de 2 % de son chiffre d’affaires négociée avec le Centre national du cinéma (CNC). Et le service fera les « efforts » nécessaires pour atteindre bientôt 30 % d’œuvres européennes dans son catalogue, comme va l’y obliger la directive sur les services audiovisuels, en cours de révision. Mais sur certains points plus structurants, Netflix ne semble pas pressé de prendre les devants pour évoluer : malgré des contacts avec le Festival de Cannes, il ne souhaite toujours pas faire sortir ses films en salles en France, « car cela ferait attendre nos abonnés trente-six mois pour les voir, en vertu de la réglementation actuelle »”.

Source : Netflix ouvre un bureau à Paris, un geste symbolique

“Research at Netflix is aimed at improving various aspects of our business. Research applications span many areas including our personalization algorithms, content valuation, and streaming optimization. To maximize the impact of our research, we do not centralize research into a separate organization. Instead, we have many teams that pursue research in collaboration with business teams, engineering teams, and other researchers.
This allows for close partnerships between researchers and the business or engineering teams in each area. In addition, research that applies to the same methodological area or business area is shared and highlighted in discussion and debate forums to strengthen the work and its impact. These forums also serve to identify and motivate future research directions”.

Source : Netflix Research

« Older posts

© 2020 no-Flux

Theme by Anders NorenUp ↑