Tag: open data (page 1 of 2)

«The most basic problem is that researchers often don’t share their source code. At the AAAI meeting, Odd Erik Gundersen, a computer scientist at the Norwegian University of Science and Technology in Trondheim, reported the results of a survey of 400 algorithms presented in papers at two top AI conferences in the past few years. He found that only 6% of the presenters shared the algorithm’s code. Only a third shared the data they tested their algorithms on, and just half shared « pseudocode »—a limited summary of an algorithm. (In many cases, code is also absent from AI papers published in journals, including Science and Nature.)».

Source : Missing data hinder replication of artificial intelligence studies | Science | AAAS

«A ce jour, en France, les bases de données juridiques en libre accès sont encore incomplètes, mais une loi votée fin 2016 va bientôt imposer à toutes les juridictions de publier intégralement leurs décisions et les textes annexes. Le big data judiciaire pourra alors se déployer pleinement».

Source : Des « juges virtuels » pour désengorger les tribunaux

« Les métadonnées de chacune des collections présente sur le portail Persée sont maintenant téléchargeables au format RDF. Un jeu de données correspondant à la totalité des collections est également disponible ».

Source : Jeux de données « collections » – Data Persée

Open Data RATP — Horaires Temps réel RATP

RATP Open Data

Dans le cadre de sa démarche d’ouverture des données de transport, la RATP propose une API qui permet d’accéder, en temps réel, aux horaires des prochains passages pour les bus, tramways, métros et RER de son réseau.

Source : Open Data RATP — Horaires Temps réel RATP

Et si, demain, vous aviez la possibilité d’accéder aux données personnelles qui vous concernent et de les utiliser vous-mêmes, pour accomplir des tâches qui comptent pour vous ?

Source : Big data : « Partager le pouvoir des données… avec chacun d’entre nous »

This update was made possible in a large part thanks to the Landsat program and its commitment to free and accessible open data.

Source : Google Lat Long: Keeping Earth up to date and looking great

Photographers’ Identities Catalog (PIC) is an experimental interface to a collection of biographical data describing photographers, studios, manufacturers, and others involved in the production of photographic images. Consisting of names, nationalities, dates, locations and more, PIC is a vast and growing resource for the historian, student, genealogist, or any lover of photography’s history. The information has been culled from trusted biographical dictionaries, catalogs and databases, and from extensive original research by NYPL Photography Collection staff.

Source : PIC – Photographers’ Identities Catalog

Il n’y a pas si longtemps…

Nous sommes également pleinement conscients de la nécessité de porter un regard neuf sur les données dont nous disposons pour trouver des solutions innovantes. Le début de notre politique relative à l’Open Data remonte à juillet 2012 et nous avons ouvert la totalité de notre offre de transport sur data.ratp.fr. En parallèle, nous animons la communauté des développeurs lors de hackatons. Notre nouvelle plateforme d’applications « RATP Apps » héberge ainsi des applications développées par des start-up sur la base des données Open Data de la RATP.

Source : Votre quotidien sur le réseau : les réponses à vos questions

Wikidata devient ainsi central dans la gestion de l’information bibliographique pour les bibliothèques… mais aussi pour les entreprises, et au premier rang d’entre elles, Google. Avec le risque notamment que les moteurs de recherche utilisent directement ces données sans renvoyer vers Wikipédia, faisant diminuer l’audience du site participatif et, in fine, la bonne volonté de ses utilisateurs.

Source : Après 15 ans d’épopée intellectuelle, quel futur pour l’encyclopédie libre ?

Si les greffiers ont voulu aller au bout de la démarche en proposant un accès aux données brutes et manipulables, via une API (Application programming interface, une interface de programmation applicative), c’est qu’ils entendent contrer la volonté du gouvernement de confier la diffusion gratuite des données contenues dans leur registre à l’Institut national de propriété intellectuelle (INPI).

Source : L’open data sur Infogreffe n’est pas encore pour demain | J’ai du bon data

Older posts

© 2018 no-Flux

Theme by Anders NorenUp ↑