Étiquette : property (Page 1 of 4)

Medical company threatens to sue volunteers that 3D-printed valves for life-saving coronavirus treatments

“A medical device manufacturer has threatened to sue a group of volunteers in Italy that 3D printed a valve used for life-saving coronavirus treatments. The valve typically costs about $11,000 from the medical device manufacturer, but the volunteers were able to print replicas for about $1”

Source : Medical company threatens to sue volunteers that 3D-printed valves for life-saving coronavirus treatments – The Verge

Netflix : pourquoi l’option pour accélérer le visionnage est-elle si critiquée ?

“Comme le rappelle Robison, cette option n’est d’ailleurs pas restreinte à Internet : « Elle est disponible depuis longtemps sur les lecteurs DVD ». Elle l’assure d’ailleurs : « C’est une fonctionnalité qui est fréquemment demandée par nos abonnés. Par exemple, par celles et ceux qui aimeraient revoir leurs scènes préférées, ou qui veulent ralentir le débit, car il s’agit d’un contenu en langue étrangère. »”

Source : Netflix : pourquoi l’option pour accélérer le visionnage est-elle si critiquée ? – Business – Numerama

Pourquoi nous ne voulons pas que Google nous paie pour référencer nos articles

“Nous pensons que vouloir faire payer Google pour des absurdités liées au référencement est une très mauvaise idée pour la presse en ligne. La Directive droit d’auteur est d’ailleurs si mauvaise et si peu adaptée aux enjeux modernes que Google peut refuser légalement de payer une redevance en incluant un opt-in — beaucoup de médias, ceux du groupe Humanoid inclus, sont d’ailleurs déjà prêts, d’après Mind News.Plutôt que de demander rémunération pour justifier l’immobilisme, nous appelons la presse à se poser les bonnes questions pour se transformer efficacement et envisager un avenir où Google n’est qu’un cadre de plus pour référencer du journalisme de qualité.”

Source : Pourquoi nous ne voulons pas que Google nous paie pour référencer nos articles – Société – Numerama

100,000 AI-Generated Faces – Free to Download!

“We are building the next generation of media through the power of AI. Copyrights, distribution rights, and infringement claims will soon be things of the past. To give you a glimpse of what we have been working on we created a free resource of 100k high-quality faces. Every image was generated by our internal AI systems as it continually improves. Use them in your presentations, projects, mockups or wherever — all for just a link back to us!”

Source : 100,000 AI-Generated Faces – Free to Download!

Lyrics Site Accuses Google of Lifting Its Content

“’Over the last two years, we’ve shown Google irrefutable evidence again and again that they are displaying lyrics copied from Genius,’ said Ben Gross, Genius’s chief strategy officer, in an email message. The company said it used a watermarking system in its lyrics that embedded patterns in the formatting of apostrophes.”

Source : Lyrics Site Accuses Google of Lifting Its Content – WSJ

How three French students used borrowed code to put the first AI portrait in Christie’s

Obvious Art

“The members of Obvious don’t deny that they borrowed substantially from Barrat’s code, but until recently, they didn’t publicize that fact either. This has created unease for some members of the AI art community, which is open and collaborative and taking its first steps into mainstream attention. Seeing an AI portrait on sale at Christie’s is a milestone that elevates the entire community, but has this event been hijacked by outsiders?”

Source : How three French students used borrowed code to put the first AI portrait in Christie’s – The Verge

La directive de l’UE sur le droit d’auteur à l’heure du numérique est adoptée

“Après avoir initialement rejeté le texte, le Parlement européen a finalement adopté, mercredi 12 septembre, la directive qui doit adapter le droit d’auteur à l’heure du numérique. Le texte — approuvé par 438 voix contre 226 — constitue une revanche pour les industries culturelles et des médias après le camouflet infligé au début de l’été. En adoptant l’essentiel des amendements présentés par le rapporteur du texte, l’eurodéputé allemand Axel Voss du Parti populaire européen (PPE), la copie rendue par le Parlement reste, en effet, très proche du texte qui avait été retoqué en juillet”.

Source : La directive de l’UE sur le droit d’auteur à l’heure du numérique est adoptée

Pour la première fois, un long métrage va être distribué par… blockchain

Et bien voilà à quoi sert la blockchain : la propriété des ayants droit…

«Pour les équipes du film, la technologie blockchain, transparente et sécurisée, est une possible manière de mieux lutter contre les copies pirates, hantise de tous les studios de production. « Nous pouvons désormais imaginer un monde dans lequel les films ne seraient plus piratés  », explique, via un communiqué, Jeremy Culver, producteur, scénariste et réalisateur de No Postage Necessary. En pratique, Vevue fonctionne sur un système de token qui permet, après une transaction proposée par un paywall, de créer un lien de pair à pair avec le producteur possédant le film et l’utilisateur souhaitant le voir. D’après le site, cela permet également de garantir le copyright de la vidéo, toujours attribué au producteur.

Source : Pour la première fois, un long métrage va être distribué par… blockchain – Pop culture – Numerama

Il faut « interdire la collecte de données personnelles en ligne »

«Ni Google, ni Facebook ne « vendent » nos données : le croire, c’est méconnaître le modèle de ces deux sociétés, dont le but est de thésauriser la plus grande quantité d’informations possible pour s’imposer comme les uniques leaders dans le domaine».

Source : Il faut « interdire la collecte de données personnelles en ligne »

« La propriété des données personnelles est une fausse bonne idée »

«Une autre idée fausse : nous serions assis sur un trésor qu’il nous suffirait de ramasser. Le fait que les géants du Web tirent une manne considérable de nos données massivement, ne veut pas dire qu’elles ont une vraie valeur individuellement et qu’ils soient prêts à payer pour ces données en réduisant leurs profits. Dans les systèmes de « crowd sourcing » comme Mechanical Turk, des foules d’internautes produisent déjà sur le Web mais pour de très faibles profits. Ne rêvez pas : personne ne vous paiera une fortune pour dire que la soupe était bonne ou le lit un peu dur.»
[…] Si notre société a un problème avec la notion de propriété, c’est bien plutôt dans l’excès. La question de la liberté de photographier un panorama le prouve. Le droit de l’auteur d’un bâtiment comme la Bibliothèque nationale de France nuit à la liberté de faire des photos du quartier. Il devient nécessaire de rappeler que les paysages urbains sont des biens communs.
[…] Si on affirme la propriété des données personnelles, est-ce à dire qu’on donne le droit de s’opposer à leur accès par des chercheurs en médecine, à leur archivage pour les futures générations d’historiens ?… Nous ne savons pas quels problèmes se résolvent, mais nous voyons bien quels problèmes se créent…»

Source : « La propriété des données personnelles est une fausse bonne idée »

« Older posts

© 2020 no-Flux

Theme by Anders NorenUp ↑