Étiquette : reductionism (Page 1 of 2)

“Nous en savons de plus en plus sur le monde, tout en étant de moins en moins capables d’agir sur lui, du fait de sa complexité et de son intrication. Le sentiment d’impuissance qui en résulte, plutôt que de nous inviter à reconsidérer le monde, semble nous pousser plus avant dans la paranoïa et la désintégration sociale. Pour Bridle, nous avons déchaîné avec la technologie des systèmes si complexes qu’il nous devient difficile de comprendre ce qu’ils veulent. Pourtant, nous ne sommes pas aussi dépourvus qu’on veut bien le penser”.

Source : Les lanceurs d’alerte sont-ils une réponse aux problèmes de la technologie ? | InternetActu.net

«Derrière la modélisation, s’impose également une vision politique. La modélisation du monde est elle-même un modèle politique : elle suppose souvent que la dynamique de changement doit venir de l’extérieur de la situation plutôt que de la créativité des acteurs impliqués. Au final, la mise en équation de la société repose sur une conception de la société qui ne peut pas faire société».

Source : Peut-on modéliser la société ? | InternetActu.net

Les neurosciences mènent à tout…

«Les chercheurs se refusent à blâmer les personnes souffrant de cette addiction. Ils l’imputent aux entreprises tech et à leur quête de parts de marché en exploitant nos réactions de survie. Erik Peper et Richard Harvey parlent de : « piège évolutionnaire ». Les stimulations visuelles (les notifications) déclenchent chez nous certains réflexes naturels, tout spécialement lorsque ces stimulations se trouvent dans notre vision périphérique qui peuvent alors s’assimiler à une menace : « Cela pourrait être le tigre tapi dans l’ombre, ou un potentiel ennemi.  » Les auteurs de l’étude conseillent plusieurs mesures détox : stopper les notifications sans importance, planifier les heures où l’on compte répondre aux mails et réseaux sociaux, faire des jeux ne requérant pas de téléphone, etc.»

Source : Une nouvelle étude lie l’anxiété et le stress à l’addiction aux smartphones – Tech – Numerama

«Porter likes to joke that if people want to discuss something contentious, they should set aside U.S. politics and talk about power laws. But, he says, there’s a good reason these discussions are so fraught. ‘We have these arguments because the problems are hard and interesting’. Clauset sees his work with Broido not as an attack but as a call to action to network scientists, to examine a more diverse set of possible mechanisms and degree distributions than they have been doing. ‘Perhaps we should consider new ideas, as opposed to trying to force old ideas to fit’»

Source : The Theory That Explains the Structure of the Internet – The Atlantic

«A ce jour, en France, les bases de données juridiques en libre accès sont encore incomplètes, mais une loi votée fin 2016 va bientôt imposer à toutes les juridictions de publier intégralement leurs décisions et les textes annexes. Le big data judiciaire pourra alors se déployer pleinement».

Source : Des « juges virtuels » pour désengorger les tribunaux

« Older posts

© 2020 no-Flux

Theme by Anders NorenUp ↑