Étiquette : snapchat (page 1 of 2)

La Purge

“Au début, il rigolait de la situation, republiant une à une les photos envoyées par des anonymes sur Snapchat. On y voit des personnes avec des fusils d’assaut – sans que l’on puisse déterminer si les clichés ou les armes sont vrais ou non –, des utilisateurs plaisantant avec un couteau dans leur cuisine disant qu’ils se préparent, tandis que d’autres lui transmettent des images où l’on voit un café crème entouré de couteaux, sur une terrasse de café […].
Les légendes urbaines comme le Blue Whale Challenge et le Momo Challenge ne deviennent un événement que parce qu’ils sont massivement relayés.”

Source : « Purges » du 31 octobre : comment une blague lancée par un ado fait paniquer le web – Politique – Numerama

Snapchat falling

“Les problèmes de croissance de Snapchat sont cependant plus profonds. L’application souffre surtout de la concurrence d’Instagram, la plate-forme de photos et de vidéos détenue par Facebook. En août 2016, celle-ci avait copié le format des « stories », qui permet de partager des photos et des vidéos qui disparaissent au bout de vingt-quatre heures. Selon le courtier Piper Jaffray, Instagram est depuis devenu l’application préférée des adolescents américains, le cœur de cible de Snapchat. Les « stories » ont aussi été ajoutées sur Facebook. Et elles occupent une place encore plus importante dans la nouvelle version de Messenger, l’application de messagerie du réseau social. […]
Un avertissement bien reçu par Wall Street. Dans les échanges d’après-Bourse, l’action de Snap chutait, jeudi 25 octobre, de plus de 10 %. Elle devrait ainsi toucher ce vendredi un nouveau plus bas historique. Depuis mars 2017, sa valeur a fondu de 75 %.”

Source : L’inexorable déclin de Snapchat

Jack Dorsey attends the '#SheInspiresMe: Twitter celebrates female voices & visionaries' event in Cannes, France.

«Twitter is working on camera-first feature that could change the emphasis on the platform from text to video and images, giving advertisers a competitor to one of Snap’s most popular advertising opportunities. […] The new function would combine location-based photos and videos with Twitter Moments around notable events. Companies could sponsor events or place ads in between tweeted real-time photos and videos».

Source : Twitter working on Snap Discover competitor with location-based snaps

«After the celebrity tweeted “sooo does anyone else not open Snapchat anymore? Or is it just me” to her 24m followers, shares of the app’s parent company Snap plummeted 6% – a $1.3bn drop in market value that launched a fresh cycle of embarrassing headlines. But some analysts and Snapchatters said this was more than just a one-day PR snafu. Facing backlash from brands and influencers and ongoing competition from Facebook and newer apps like Musical.ly, another platform hugely popular among children, Snapchat is suffering from a larger existential crisis, and it’s unclear how it will recover».

Source : ‘We’re watching a company explode’: is Snapchat becoming irrelevant? | Technology | The Guardian

No comment !

Source : Snap Map

Snapchat personnal face lenses

«As part of the creation, you have to enter a time and place for the Lens to be active, meaning it’s best suited for events with set dates. After that, they disappear. Also, they aren’t free. Snapchat prices custom Lenses based on location size and duration, with the minimum payment being $9.99».

Source : Snapchat now lets users create their own face Lenses

«Snapchat m’a offert la reconnaissance dont je rêvais. Moi qui rêvais de télévision pour atteindre l’exposition totale. Quel con ! Snapchat est le prolongement logique de mon bras » – Jeremstar (Jérémy Gisclon).

Source : Jeremstar sur Snapchat : un univers délirant de pitreries, vulgarité et faux amis

Evan Spiegel

«Les mails souvent homophobes ou mysogynes envoyés par Evan Spiegel à ses camarades illustrent de fait ses priorités de l’époque, qui se résument essentiellement à faire boire au maximum certaines étudiantes afin qu’elles couchent avec ses amis (ou avec lui)».

Source : De Picaboo à Snapchat : Evan Spiegel, l’homme qui a dit non à Facebook – Tech – Numerama

«Les responsables de Facebook et Google sont des gens bien, dont les stratégies bien intentionnées ont mené à des conséquences horribles et inattendues [comme les bulles de filtrage, ou la mise en avant de fake news et autres théories du complot]. Le problème, c’est que ces entreprises ne peuvent rien faire pour régler le problème à moins d’abandonner leur modèle publicitaire actuel» – Roger McNamee.

Source : Trop connectés, trop sollicités : des grands noms de la Silicon Valley protestent en se déconnectant – Tech – Numerama

« Older posts

© 2019 no-Flux

Theme by Anders NorenUp ↑