Tag: social media (page 1 of 11)

“A l’instar des partis politiques, qui utilisent les Big Data issus des réseaux sociaux pour analyser les opinions de leurs concitoyens, nous avons souhaité pour cette présidentielle mettre les outils de la recherche à disposition des citoyens via ce « macroscope politique ». A l’ère du numérique, ce rééquilibrage dans l’utilisation des outils du Big Data est à notre sens indispensable pour préserver un accès démocratique à l’information”.

Source : Le Politoscope | Politoscope

“Lors d’une audition devant le Sénat américain, le 5 septembre, le PDG de Twitter, Jack Dorsey, a fait un premier pas timide en direction d’un changement structurel, reconnaissant qu’il était temps d’examiner les « incitations fondamentales » proposées aux utilisateurs des réseaux sociaux. Mais ni Google ni Facebook – qui a fait de la mesure de « l’engagement » un chiffre-clé de son argumentaire publicitaire – ne semblent prêts à remettre leurs modèles en question”.

Source : La très problématique modération des réseaux sociaux

“If you haven’t heard of Ninja, ask the nearest 12-year-old. He shot to fame in March after he and Drake played Fortnite, the video game phenomenon in which 100 players are dropped onto an island and battle to be the last one standing while building forts that are used to both attack and hide from opponents. At its peak, Ninja and Drake’s game, which also featured rapper Travis Scott and Pittsburgh Steelers receiver JuJu Smith-Schuster, pulled in 630,000 concurrent viewers on Twitch, Amazon’s livestreaming platform, shattering the previous record of 388,000. Since then, Ninja has achieved what no other gamer has before: mainstream fame. With 11 million Twitch followers and climbing, he commands an audience few can dream of. In April, he logged the most social media interactions in the entire sports world, beating out the likes of Cristiano Ronaldo, Shaquille O’Neal and Neymar”.

Source : Fortnite legend Ninja is living the stream

“Mais pour les auteurs de la biologie de la désinformation, le plus important reste un autre facteur : l’écosystème global. Les auteurs citent par exemple un travail effectué au centre de recherche sur les systèmes complexes à l’université de l’Indiana (.pdf), où les chercheurs ont été en mesure de prédire le succès d’un mème en fonction exclusivement des réseaux sociaux dans lesquels il était diffusé, indépendamment de son contenu. Du reste, continuent les auteurs, « les mèmes viraux n’étaient pas différents de ceux qui ne l’étaient pas. Leur succès est dû à la structure du réseau social. ».
La thèse principale du papier de l’IFTF est que si on veut comprendre le fonctionnement des mèmes, il ne faut pas tant se pencher sur leur contenu, ou même leur forme, que sur l’écosystème dans lesquels ils se meuvent : notre société dans son ensemble.”.

Source : La guerre mémétique aura bien lieu | InternetActu.net

“Teens’ preference for face-to-face communication with friends has declined substantially, and their perception of social media’s interference with personal interactions has increased”.

via Common Sense

“Les internautes ayant regardé une vidéo du journal local, le Volksstimme (« La Voix du peuple »), sur YouTube, peuvent ensuite se voir proposer automatiquement une vidéo conspirationniste expliquant que la « version officielle » des faits est forcément un mensonge, publiée par un compte diffusant aussi des vidéos faisant du réchauffement climatique un complot”.

Source : En Allemagne, des vidéos YouTube conspirationnistes jettent de l’huile sur le feu

“S’ils peuvent pour partie prêter à sourire, ces exemples rappellent l’importance de s’interroger sur l’origine des informations qui circulent en ligne. En particulier face à des comptes anonymes, dont la démarche n’est pas toujours explicite”.

Source : Ce que révèlent les changements de noms des pages Facebook

“One EU official said the commission’s push for an EU-wide law targeting terrorist content reflected concern that European governments would take unilateral action. Germany this year enforced a high profile “hate speech” law that targets anything from fake news to racist content. Companies must remove potentially illegal material within 24 hours or face fines of up to €50m. The EU still opts for self-regulation by platforms on more subjective areas such as hate speech and fake news”.

Source : Brussels to act against tech groups over terror content | Financial Times

“The European Commission is drafting an amendment to party funding rules that would ban political groups from profiting from data collection of the sort alleged against Cambridge Analytica. The UK-based company that worked with Donald Trump’s presidential campaign is accused of improperly mining the data of millions of Facebook users”.

Source : EU targets European political parties that misuse voters’ data | Financial Times

“Dans l’un de ses messages publiés le 28 août, Donald Trump menace directement Google : « Cette situation est très grave, et nous allons nous en occuper. » Le 5 septembre, le PDG de Twitter, Jack Dorsey, est convoqué par la majorité républicaine devant une commission du Congrès, où il sera interrogé sur les règles de modération de son réseau social — la majeure partie des questions de la droite devrait concerner la prétendue « censure » visant les conservateurs”.

Source : Donald Trump accuse Twitter et Google actualités de « censure »

Older posts

© 2018 no-Flux

Theme by Anders NorenUp ↑