Tag: united states (page 1 of 8)

Waymo California

“Waymo’s permit includes day and night testing on city streets, rural roads, and highways with posted speed limits of up to 65 mph. “Our vehicles can safely handle fog and light rain, and testing in those conditions is included in our permit,” the company says. “We will gradually begin driverless testing on city streets in a limited territory and, over time, expand the area that we drive in as we gain confidence and experience to expand.” Waymo won’t offer rides to the public right off the bat; the company is close to launching its first commercial taxi service using its fleet of autonomous minivans in Phoenix, Arizona. ”

Source : Waymo gets the green light to test fully driverless cars in California – The Verge

Twitter

“Cette affaire, comme beaucoup d’autres, illustre une nouvelle fois la difficulté qu’a Twitter à modérer son réseau social. Malgré les avalanches d’annonces ces dernières années visant à faire de cette plate-forme un espace de discussion plus « sain », Twitter a échoué à supprimer une menace de mort signalée par la personne ciblée – et n’a réagi que lorsque l’auteur de ce message a fait les gros titres. Malgré les efforts annoncés par Twitter, les messages de haine, les menaces et le harcèlement parviennent à subsister sur le réseau social.”

Source : Colis piégés aux Etats-Unis : Twitter s’excuse d’avoir laissé en ligne des menaces du suspect

Tim Cook - RGPD

“Modern technology has led to the creation of a “data-industrial complex” in which private and everyday information is “weaponized against us with military efficiency. Platforms and algorithms that promised to improve our lives can actually magnify our worst human tendencies. Rogue actors and even governments have taken advantage of user trust to deepen divisions, incite violence, and even undermine our shared sense of what is true and what is false. This crisis is real. It is not imagined, or exaggerated, or crazy.” – Tim Cook

Source : Tim Cook data privacy speech: Apple CEO calls for comprehensive data laws in America – The Verge

Sénateur de Virginie Mark Warner

“Est-ce que les Etats-Unis ont repéré, durant la campagne actuelle pour les élections de mi-mandat, une activité de propagande étrangère semblable à celle de 2016 ? Il y a encore de l’activité. Cela n’est pas forcément pour appeler directement à voter pour le candidat X ou le candidat Y, mais ils essaient encore de diviser les Américains sur les questions sociales, de race… parce que ça marche, et cela ne coûte pas cher : si vous additionnez tout ce qu’ils ont dépensé pour interférer dans l’élection américaine et en Europe, cela coûte moins qu’un avion de combat F-35. C’est un sujet dont l’Occident doit prendre conscience.”

Source : La propagande numérique de la Russie « a coûté moins cher qu’un avion F-35 »

Psy Group exemple - Lion

“The campaign official, Rick Gates, sought one proposal to use bogus personas to target and sway 5,000 delegates to the 2016 Republican National Convention by attacking Senator Ted Cruz of Texas, Mr. Trump’s main opponent at the time. Another proposal describes opposition research and “complementary intelligence activities” about Mrs. Clinton and people close to her, according to copies of the proposals obtained by The New York Times and interviews with four people involved in creating the documents.”

Source : Rick Gates Sought Online Manipulation Plans From Israeli Intelligence Firm for Trump Campaign – The New York Times

qanon

“Prétendant évoluer dans les plus hautes sphères du pouvoir américain, « Q Clearance Patriot » entend révéler des informations secrètes. Pour cela, il alimente la discussion avec des séries de questions évasives (appelées « drops »), en invitant les internautes à opérer par eux-mêmes des rapprochements ; une technique classique des propagateurs de théories du complot.”

Source : Qu’est-ce que « QAnon », le phénomène complotiste visible dans les meetings de Trump ?

“On its face, Amazon’s decision to raise wages is unequivocally a good thing, with the power to positively impact the lives of hundreds of thousands of workers who were paid low wages even as their employer amassed enormous wealth. The pay increase also demonstrates the effectiveness of the Fight for $15 movement, a grassroots push formed in 2012 to increase pay and form unions in the retail and fast food industries.”

Source : Why Amazon Really Raised Its Minimum Wage to $15 | WIRED

California Gov. Jerry Brown at a May event in Sacramento. On Sunday, he signed a bill reinstating Obama-era open-internet rules in the state.

“California Gov. Jerry Brown on Sunday signed a bill reinstating Obama-era open-internet rules in the state, and the Justice Department responded almost immediately with a lawsuit seeking to overturn the law. In a statement, Attorney General Jeff Sessions said that the federal government, not the states, should oversee the internet, and California had “enacted an extreme and illegal state law attempting to frustrate federal policy.””

Source : Trump Administration Sues Over California Net-Neutrality Law – WSJ

“AT&T et Verizon, les deux premiers opérateurs outre-Atlantique, ont discriminé le trafic des services vidéos à respectivement 8 398 et 11 100 reprises. Plus raisonnables, T-Mobile et Sprint s’en sont tenus à 3 900 et 339 ralentissements. En août, Verizon a même été surpris en train de brider les connexions des sapeurs-pompiers, qui se battaient contre le plus vaste incendie qu’ait connu la Californie. L’étude, qui porte sur une période allant de janvier à mai, montre que les opérateurs n’ont même pas attendu l’abrogation officielle, le 11 juin, de la neutralité, qui fut sanctuarisée sous l’ère Obama, pour lancer les hostilités. Le vote de la Commission fédérale des communications (Federal Communications Commission, FCC), l’autorité de réglementation américaine des télécommunications, à la fin de décembre 2017, leur a suffi”.

Source : Fin de la neutralité du Net : YouTube, Netflix et Amazon Prime Video bridés

“Une page, intitulée « affronter + résister au fascisme », invitait à se rassembler dans la capitale fédérale les 10 et 12 août. La page promue par les « Resisters » en donnait tous les détails logistiques : 2 600 utilisateurs se sont montrés intéressés et plus de 600 internautes ont fait part de leur intention de participer à l’événement.Sauf que les « Resisters » n’existent pas. Ils font partie des 32 faux comptes Facebook que le groupe de Mark Zuckerberg a repérés depuis deux semaines et dont il a annoncé la désactivation mardi 31 juillet. Ces comptes ont de fortes similitudes avec ceux que manipulait l’Internet Research Agency (IRA), officine russe, inculpée par le procureur spécial cet hiver pour avoir tenté de manipuler l’élection américaine de 2016”.

Source : Derrière des comptes désactivés par Facebook, l’ombre des émeutes de Charlottesville

Older posts

© 2018 no-Flux

Theme by Anders NorenUp ↑