Étiquette : attention

“Nous croyons qu’Internet est une économie de l’intention et non de l’attention. Telle est notre proposition de valeur pour les annonceurs : nous leur permettons de répondre aux intentions des utilisateurs qui les recherchent, au moment où ils les recherchent. Dépouiller la navigation en ligne de tout contenu inutile, c’est finalement créer un cercle vertueux. Les utilisateurs y trouvent leur compte grâce à une navigation plus simple. Les annonceurs gagnent en visibilité dans un environnement plus fluide.”

Source : Big data : « Chez Google, nous croyons qu’Internet est une économie de l’intention et non de l’attention »

“C’est seulement quand nous inventons une troisième boisson, meilleure que le café et le thé, que le mécanisme a un effet positif : la publicité est vertueuse quand elle nous informe de l’existence de produits et services nouveaux. Mais, elle le fait rarement. Une fuite en avant dans les dépenses publicitaires est en réalité fort peu productive pour la société. Par ailleurs, financer un service par la publicité plutôt qu’en faisant payer les consommateurs, que ce soit à l’unité, par une licence globale voire par un impôt suivi d’une subvention, peut conduire à une baisse de la qualité de ce service : un titre accrocheur, à la « une » d’un journal, est suffisant pour attirer un clic et exposer le consommateur à un message publicitaire, mais non pour l’inciter à acheter régulièrement ce journal ou à s’y abonner…”

Source : Big data : « Prenons garde à qui nous vendons notre attention »

«Sommes-nous en train de devenir des acteurs de notre propre vie ? Oui, acteurs au sens de la scène. Ce qui veut dire souvent de moins en moins acteurs au sens agissant ou ayant prise sur. Car plus nous apprenons qu’il faut plus faire savoir que savoir faire, plus nous devenons captifs de cette mise en scène. Sans oublier que cela demande beaucoup de travail, de constance, de mobilisation, pour seulement maintenir une image, une réputation».

Source : Dominique Boullier: « Que visons-nous si ce n’est à capter de l’attention? » – Le Courrier Picard

«C’est simple : il faut payer. Payer ou attendre. Payer ou attendre pour collectionner des portraits de bonshommes Star Wars dans un simili-jeu vidéo dont le principe se résume à comparer deux chiffres et à appuyer sur des boutons pour faire grandir aléatoirement son chiffre. C’est en comprenant cela que j’ai arrêté de jouer».

Source : Star Wars : Les Héros de la galaxie ou comment je me suis fait avoir par le business de l’attention – Pop culture – Numerama

«Les responsables de Facebook et Google sont des gens bien, dont les stratégies bien intentionnées ont mené à des conséquences horribles et inattendues [comme les bulles de filtrage, ou la mise en avant de fake news et autres théories du complot]. Le problème, c’est que ces entreprises ne peuvent rien faire pour régler le problème à moins d’abandonner leur modèle publicitaire actuel» – Roger McNamee.

Source : Trop connectés, trop sollicités : des grands noms de la Silicon Valley protestent en se déconnectant – Tech – Numerama

This is a design fiction to provoke discussions on innovative social media interfaces, platforms, algorithms and design patterns that do not uniquely focus on speed, the “now”, and the accumulation of “moments”. Social media that inform, surprise, remember, provoke but without begging for our focus or attention.

Source : 6andme

© 2022 no-Flux

Theme by Anders NorenUp ↑