Étiquette : geography

La dissymétrie des espaces fait écho à celle qui marque leur relation : si les Etats-Unis perdaient les «surfaces rouges», ils deviendraient soudain plus riches et plus inventifs ; s’ils perdaient les «ronds bleus», ils disparaîtraient purement et simplement.
Le constat que l’on est encore démographiquement puissant mais politiquement inutile contribue à l’angoisse et au ressentiment qu’expriment les électeurs de Donald Trump, tout autant que leur champion. Ce n’est donc pas à un combat entre « peuple » et «élites» puisque les effectifs sont comparables. Ce sont plutôt deux «peuples» qui se font face, avec deux conceptions antithétiques de la cohabitation.

Source : Les riches ont voté Trump, les villes Clinton

© 2022 no-Flux

Theme by Anders NorenUp ↑