Étiquette : Internet ends (Page 1 of 2)

“The U.S. Administration’s move to ban TikTok and WeChat for U.S. app stores is a direct attack on the Internet. It is an extreme measure that fundamentally undermines the foundation of the Internet. It’s especially a threat to the principles of openness and accessibility as well as its decentralized management. The Internet has no center. This type of top-down intervention is worrisome because – similar to efforts in China – it tries to impose a centralized management style that runs counter to how the Internet actually works.”

Source : Internet Society: U.S. Administration ban of TikTok and WeChat is a direct attack on the Internet | Internet Society

A cat and mouse game between Netflix and its users over geo-blocked content has begun in Australia. Last week, Netflix announced it would be cracking down on customers who use software to watch content only available outside their own country, blocking proxies and virtual private networks (VPNs).

Source : Netflix fires first shot in battle with VPNs | The Verge

Well, I think, to win the war, we first of need to understand what the fight is and for me it’s clear that we are dealing with ideological thing: extreme capitalism that’s ruling, extreme lobbying that’s ruling and the centralization of power. The internet is just a part of a bigger puzzle.

Source : Pirate Bay Founder: ‘I Have Given Up’ | Motherboard

La justice européenne invalide le très controversé accord Safe Harbor sur les données personnelles

La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a décidé, mardi 6 octobre, de suspendre l’acccord « Safe Harbor » qui encadre l’utilisation des données des internautes européens par de nombreuses entreprises américaines, dont les géants du Web.

Dans de telles circonstances, Google et Facebook ne peuvent tout simplement plus fonctionner. Facebook, en particulier, repose sur des réseaux sociaux dont l’extension n’est pas nationale ou régionale. La distinction des données selon la juridiction des utilisateurs supposerait une remise en cause non seulement de tout le dispositif technique de gestion et d’optimisation des données, mais aussi du principe même de Facebook. La décision de la CJUE est en cela particulièrement importante. Elle était prévisible et marque une étape décisive dans la régionalisation de l’Internet occidental. Les causes de cette décision sont très claires et tout à fait légitimes. Ses conséquences, en revanche, sont si importantes, qu’il convient à présent de considérer très sérieusement les modalités pratiques de son application.

Source : La justice européenne invalide le très controversé accord Safe Harbor sur les données personnelles

Dans sa quête de protection de sa propriété intellectuelle, Columbia Pictures a ainsi fait supprimer entre autres Pixels – Life Buoy, un film réalisé en 2010 par un étudiant en école d’art de Bucarest, un court-métrage de 2011 intitulé Pantone Pixels, une vidéo dans laquelle le designer Franz Jeitz explique qu’il participera au Pixels Festival de 2015, ou encore Love Pixels, une compilation de mix créée pour la Saint-Valentin, désormais inaccessible sur le site du collectif.

Parmi les autres victimes figure la vidéo « Pixels » de Patrick Jean. Il s’agit du court-métrage qui a inspiré le film de Columbia Pictures, et qui n’existe plus sur la chaîne Vimeo du réalisateur.

Source : Columbia Pictures fait supprimer des vidéos avec « Pixels » dans le titre

« Older posts

© 2021 no-Flux

Theme by Anders NorenUp ↑