Étiquette : médias sociaux

«TBH permettra peut-être à Facebook de se rapprocher des adolescents, qui plébiscitent largement un réseau social concurrent, Snapchat. Qui plus est, TBH s’inscrit tout à fait dans la démarche « positive » que veut afficher Facebook. Pour l’instant, les créateurs de l’application affirment ne pas avoir de modèle économique établi. TBH a été créée en quelques semaines par une petite entreprise californienne, Midnight Labs, dont toutes les précédentes créations avaient échoué».

Source : Facebook achète TBH, l’appli anonyme et bienveillante des ados américains

«Jouant à la fois sur la fibre nationaliste texane, à la manière de l’astroturfing, et sur une ligne éditoriale politisée, le compte a fait passer des mois durant ces messages clivants envoyés depuis Saint-Pétersbourg. D’autres découvertes comme celles-ci pourraient suivre alors que Facebook se rend demain sur la colline du Capitole, où la commission d’enquête espère, rapidement, révéler le maximum d’informations sur ces trolls russes qui semblent avoir eu plus de poids que de simples commentaires en ligne».

Source : Quand des agents russes organisaient une manifestation islamophobe au Texas depuis Saint-Pétersbourg – Politique – Numerama

«Les responsables de Facebook et Google sont des gens bien, dont les stratégies bien intentionnées ont mené à des conséquences horribles et inattendues [comme les bulles de filtrage, ou la mise en avant de fake news et autres théories du complot]. Le problème, c’est que ces entreprises ne peuvent rien faire pour régler le problème à moins d’abandonner leur modèle publicitaire actuel» – Roger McNamee.

Source : Trop connectés, trop sollicités : des grands noms de la Silicon Valley protestent en se déconnectant – Tech – Numerama

La Cour de cassation n’a pas encore tranché cette question de présomption, mais il n’est pas exclu qu’elle considère que le mur Facebook est présumé public. En effet, même si l’utilisateur prend soin d’activer les paramètres de confidentialité mis à sa disposition par Facebook, afin de limiter l’accès à ses propos uniquement à ses « amis proches » qui sont en nombre restreint, rien n’empêche ces derniers de les répercuter à leurs propres « amis ». En d’autres termes, les paramètres de confidentialité permettent difficilement à l’utilisateur de maîtriser l’audience de ses propos.

N’est-ce pas le cas de tous les propos privés ?

Source : Les salariés peuvent-ils parler de leur employeur librement sur Facebook ?

Pour le designer Fabien Girardin, l’avenir est à des interfaces, des expériences, des algorithmes, des conceptions qui transforment nos pratiques sociales, nous aidant à modérer notre obsession collective pour les métriques et la comparaison, nous aidant à améliorer la conversion plutôt que la connexion (que favorisent les likes et les retweets), réduise le coût social du désabonnement aux actualités d’un profil, promeuvent la solitude, nous aide à réguler notre besoin à accumuler des contacts, nous aide à oublier pour mieux nous souvenir, nous invite à attendre moins de la technologie et plus de nous-mêmes ou des autres.

Source : Qui sera responsable des “maladies de la connexion” ? « InternetActu.net

Si vous venez de Facebook en suivant un lien posté par un ami, on va vous montrer un article différent de celui affiché pour le visiteur venant de Google Actualités, ce qui montre qu’il cherche à s’informer.Si je suis dans le train, j’ai davantage de temps pour lire, pourquoi ne pas me proposer une version longue ? Le niveau d’éducation peut aussi être pris en compte, si le lecteur a accepté de confier cette information sur lui.

Poncifs ?

Source : Le numérique, une catastrophe pour les médias ? Le chemin de fer l’était aussi | Dans mon labo

© 2022 no-Flux

Theme by Anders NorenUp ↑