Étiquette : spotify (Page 1 of 2)

“Les baby-boomers sont-ils plus sages que les millennials? Les millenials sont-ils tous des enfants gâtés? Ces étiquettes qui collent aux générations sont souvent fausses. Mais nous sommes toujours pris dans l’air du temps, comme le rappelle la définition sociologique du terme «génération»: groupe d’âge façonné par des événements et des influences historiques et sociaux communs.”

Source : Voici ce que vos goûts musicaux disent de vous | 24 heures

Winamp

“While Saboundjian declined to get into the specifics of which services would be part of the new Winamp or how the app would plug into, say, your Spotify playlists, your Google Music library, your Podcasts app, Audible and so on, he seemed confident that it would meet the needs he outlined. There are many conversations underway, he said, but licensing and agreements aren’t the main difficulty, and of course release is still quite a ways out. The team has focused on creating a consistent app across every platform you might want encounter mobile audio. A highly improved search will also play a role — as it ought to, when your media is all lumped into one place.”

Source : Winamp returns in 2019 to whip the llama’s ass harder than ever | TechCrunch

Où l’on « apprend » que la culture à un rapport avec l’ADN…

A monk listens to music at a temple in Luang Prabang October 27, 2007. Luang Prabang, a sleepy town in northern Laos situated at the confluence of the Nam Khan and Mekong River, is home to more than 30 Buddhist temples dating back to the 1500's; and has become a popular tourist destination. It was named a UNESCO World Heritage Site in 1995, paving the way for its restoration and preservation.

“What is the sound of you?” This was a question Ancestry, the world’s largest for-profit genealogy company, recently asked its users. Its in-home saliva test can give you an idea of where you’ve come from—but how can you translate that new-found knowledge into something more tangible? Music might be the answer. Ancestry has collaborated with Spotify to determine your musical DNA based on your AncestryDNA test results. “It’s so much more than the stats and the data and the records,”says Vineet Mehra, executive vice president and chief marketing officer at Ancestry. “How do we help people experience their culture and not just read about it? Music seemed like an obvious way to do that.”

Source : Spotify can use your Ancestry DNA test to tell your « musical DNA » — Quartzy

“Si l’industrie musicale dans son ensemble, des titans du disques aux labels indépendants, semble désormais gangrenée par le phénomène, certains audiophiles ont décidé de mener bataille. Depuis 2010, l’ingénieur du son Ian Shepherd organise ainsi le Dynamic Range Day, qui a lieu le 27 avril, pour sensibiliser les acteurs de l’industrie à la question et les exhorter à renverser la vapeur”.

Source : Pourquoi le volume de la musique industrielle a tellement augmenté en 30 ans ? – Sciences – Numerama

“YouTube Music is Google’s most direct competitor to Spotify yet, coming with “a reimagined mobile app” and a new desktop player, both of them designed specifically for music. The YouTube advantage, argues Google, is that it will combine all the official versions of songs with access to “thousands” of related playlists, remixes, covers, live versions, and of course, music videos. Google’s AI mastery is also being integrated into YouTube Music, with the promise that the app will discover songs either by lyric or just a general description”.

Source : YouTube Music and YouTube Premium announced as YouTube Red replacements – The Verge

Back in 2015…

Today, the video giant is rolling out a new app, YouTube Music, that attempts to capitalize on its dominance in this space. The app is free, and you can use it in free, ad-supported mode, but it becomes a lot more powerful and interesting if you pay for a YouTube Red subscription.

Source : YouTube Music is here, and it’s a game changer | The Verge

«Dans les playlists de Spotify, plus de R. Kelly ni de XXXTentacion. Si les chansons des deux artistes restent disponibles sur la plateforme d’écoute de musique en ligne, elles n’y sont plus mises en avant dans les sélections – des listes générées automatiquement en fonction des goûts des utilisateurs, ou créées par thématique. Une décision liée aux accusations qui pèsent sur les chanteurs, soupçonnés de violences sexuelles pour le premier, et de violences conjugales pour le second».
« Pour la première fois, Spotify a fait un aveu. Elle a reconnu qu’elle avait un statut de média, et non pas d’hébergeur. Elle ne se contentera plus seulement de réagir aux musiques ou artistes problématiques qui lui sont signalés. Désormais, elle va agir en amont, éditorialiser ses contenus, remplacer la loi par la morale » – Sophian Fanen.

Source : Spotify va pénaliser les artistes aux comportements jugés problématiques

« We’re constantly uncovering new habits in our streaming intelligence to teach us more about how people stream — we call it Understanding People Through Music ».

Source : Spotify.me

« Ces plates-formes, toutes encore déficitaires, comme Deezer ou Spotify, reversent plus de 70 % de leur chiffre d’affaires aux producteurs, aux éditeurs et aux ayants droit. […]
Suzanne Combo, déléguée générale de la Guilde des artistes de la musique (GAM), assure que « les grands gagnants du streaming restent les majors. Les contrats des artistes, tous confidentiels et qui varient selon leur notoriété, ne sont pas adaptés car ils sont calqués sur l’ancien modèle de la vente des disques ». Selon elle, le contrat prévoit pour l’artiste de 10 à 12 % des « sommes nettes encaissées par le producteur ». L’assiette reste, selon Mme Combo, « opaque et douteuse puisque le producteur n’a plus de frais de stockage ni de fabrication, comme pour un CD. De plus, l’artiste finance une partie de la promotion. Si bien qu’à la fin il ne touche souvent pas plus de 5 % ». »

Source : Le succès  du streaming ne profite guère aux artistes

« Older posts

© 2021 no-Flux

Theme by Anders NorenUp ↑