Étiquette : swisscom

“Les téléphones des Suisses seront ainsi utilisés pour lutter contre la pandémie. Les analyses seront effectuées uniquement dans les espaces publics, et pas, par exemple, dans les immeubles d’habitation ni les locaux d’entreprises. Ces données ne seront pas communiquées en direct à l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), mais dans un délai de vingt-quatre heures environ. Les autorités ne sauront pas ce qui se passe en temps réel, mais avec un certain décalage. Le but sera sans doute de déterminer si des rassemblements illégaux ont lieu plusieurs jours de suite dans des endroits publics, afin, ensuite, de prendre des mesures pour les disperser.”

Source : Swisscom aidera la Confédération à détecter les attroupements via les téléphones – Le Temps

Cables

«Swisscom, comme ses concurrents, possède en parallèle des contrats avec des sociétés occupant beaucoup de bande passante. Vendredi, l’opérateur précisait au Temps qu’un accord de réseau existait avec Netflix de mars à novembre 2016. Ensuite, le service de vidéo à la demande a été integré sur la plateforme Swisscom TV. Du coup, un «content delivery network» a été créé, soit un accord technique pour améliorer la qualité du service sur le réseau de Swisscom. L’opérateur ne dit pas quel est le montant lié à ce contrat».

Source : La Suisse protégera mieux ses internautes que les Etats-Unis – Le Temps

Nous savons de quelle commune et même de quel quartier viennent les voitures qui circulent à Pully, a détaillé Raphael Rollier. Nous savons que sur les 25 000 véhicules qui passent dans la commune chaque jour, 10% appartiennent à des visiteurs (qui restent entre 15 minutes et 4 heures), 5% à des pendulaires (qui restent entre 4 et 8 heures) et 75% à des personnes en transit

Source : Comment Swisscom exploite les données de nos téléphones mobiles – Le Temps

© 2022 no-Flux

Theme by Anders NorenUp ↑