Étiquette : whistleblower

Algorithms shouldn’t be protected by Section 230, Facebook whistleblower tells Senate | Ars Technica

Former Facebook employee Frances Haugen testifies during a Senate Committee on Commerce, Science, and Transportation hearing on October 5, 2021. Haugen left Facebook in May and provided internal company documents about Facebook to journalists and others, alleging that Facebook consistently chooses profit over safety.

“Haugen made sure to distinguish between user-generated content and Facebook’s algorithms, which prioritize the content in news feeds and drive engagement. She suggested that Facebook should not be responsible for content that users post on its platforms but that it should be held liable once its algorithms begin making decisions about which content people see.
“They want you to believe that you must choose between a Facebook full of divisive and extreme content or losing one of the most important values our country was founded upon: free speech,” she added. “That you must choose between public oversight of Facebook’s choices and your personal privacy. That to be able to share fun photos of your kids with old friends, you must also be inundated with anger-driven virality. They want you to believe that this is just part of the deal.
“I am here today to tell you that’s not true. These problems are solvable. A safer, free-speech-respecting, more enjoyable social media is possible.”

Source : Algorithms shouldn’t be protected by Section 230, Facebook whistleblower tells Senate | Ars Technica

Whistle-Blower Says Facebook ‘Chooses Profits Over Safety’

Frances Haugen, the Facebook whistle-blower, revealed her identity on Sunday and gave an interview to “60 Minutes.”

“While “Facebook has publicized its work to combat misinformation and violent extremism relating to the 2020 election and insurrection,” Ms. Haugen’s documents told a different story, one cover letter read. “In reality, Facebook knew its algorithms and platforms promoted this type of harmful content, and it failed to deploy internally recommended or lasting countermeasures.””

Source : Whistle-Blower Says Facebook ‘Chooses Profits Over Safety’ – The New York Times

“Bridle conclu son propos en rappelant les propos de l’écrivain suédois, militant de la non-violence, Sven Lindqvist qui s’adressait ainsi à ses lecteurs en évoquant les violences coloniales : « Vous en savez assez. Moi aussi. Ce n’est pas la connaissance qui nous manque. Ce qui nous manque, c’est le courage de comprendre ce que nous savons et d’en tirer les conclusions ». De combien de lanceurs d’alertes aurons-nous besoin pour nous rendre compte qu’il y a quelque chose de pourri au royaume de la Silicon Valley ?”

Source : Les lanceurs d’alerte sont-ils une réponse aux problèmes de la technologie ? | InternetActu.net

«Les données sont un outil, comme un couteau qui peut être utilisé pour préparer un repas trois étoiles au Michelin ou pour commettre un meurtre. En tant que telles, elles ne sont pas un problème. Mais ce que Cambridge Analytica met au jour est l’échec des législateurs et de la société à mettre des limites à leur utilisation» – Christopher Wylie.

Source : Affaire Facebook-Cambridge Analytica : le lanceur d’alerte s’explique

Seule la France se trouve aujourd’hui en mesure de m’offrir la protection nécessaire contre, et exclusivement contre, les persécutions politiques dont je fais aujourd’hui l’objet. En tant qu’Etat membre de l’Union européenne, en tant que pays engagé par toute son histoire dans la lutte pour les valeurs que j’ai faites miennes, en tant que cinquième puissance mondiale, en tant que pays qui a marqué ma vie et qui en accueille une partie, la France peut, si elle le souhaite, agir.

Respectueusement,

Julian Assange

Source : Julian Assange : « En m’accueillant, la France accomplirait un geste humanitaire »

Le site a relancé, en mai, son système permettant à des informateurs anonymes de lui envoyer des documents sécurisés. Ce dernier avait été interrompu en 2010, lorsque certains membres de WikiLeaks l’avaient quitté avec pertes et fracas. C’est peut-être par ce moyen que le site s’est procuré les documents qu’il publie aujourd’hui.

Source : Le spectaculaire retour sur scène de WikiLeaks

© 2021 no-Flux

Theme by Anders NorenUp ↑