Étiquette : hypercentrality (Page 2 of 19)

“The UK launch in January will build on the success Facebook News has seen in the US, where we’ve found more than 95% of the traffic Facebook News delivers to publishers is new audiences that have not interacted with those news outlets in the past. Facebook is committed to supporting news organisations as they adapt to the changing digital world, and we are delighted to have so many partners working with us at this early stage. We’re in active negotiations to bring Facebook News to France and Germany as well, and we will continue to work with publishers in countries where market conditions and regulatory environments invite this kind of investment and innovation.”

Source : Stepping Up Our Investment in News in the UK – About Facebook

https://i0.wp.com/www.beaude.net/no-flux/wp-content/uploads/2020/10/merlin_16520613_782fdb1d-b33b-4d7e-8b5c-43c961e3df14-superJumbo.jpg?resize=676%2C483&ssl=1

“Competitors like DuckDuckGo, a small search engine that sells itself as a privacy-focused alternative to Google, could never match Google’s tab with Apple. Apple now receives an estimated $8 billion to $12 billion in annual payments — up from $1 billion a year in 2014 — in exchange for building Google’s search engine into its products. It is probably the single biggest payment that Google makes to anyone…”

Source : Apple, Google and a Deal That Controls the Internet – The New York Times

“The U.S. Administration’s move to ban TikTok and WeChat for U.S. app stores is a direct attack on the Internet. It is an extreme measure that fundamentally undermines the foundation of the Internet. It’s especially a threat to the principles of openness and accessibility as well as its decentralized management. The Internet has no center. This type of top-down intervention is worrisome because – similar to efforts in China – it tries to impose a centralized management style that runs counter to how the Internet actually works.”

Source : Internet Society: U.S. Administration ban of TikTok and WeChat is a direct attack on the Internet | Internet Society

Contract for the Web

“The Web was designed to bring people together and make knowledge freely available. It has changed the world for good and improved the lives of billions. Yet, many people are still unable to access its benefits and, for others, the Web comes with too many unacceptable costs. Everyone has a role to play in safeguarding the future of the Web. The Contract for the Web was created by representatives from over 80 organizations, representing governments, companies and civil society, and sets out commitments to guide digital policy agendas. To achieve the Contract’s goals, governments, companies, civil society and individuals must commit to sustained policy development, advocacy, and implementation of the Contract text.”

Source : Contract for the Web

“Nous pensons que vouloir faire payer Google pour des absurdités liées au référencement est une très mauvaise idée pour la presse en ligne. La Directive droit d’auteur est d’ailleurs si mauvaise et si peu adaptée aux enjeux modernes que Google peut refuser légalement de payer une redevance en incluant un opt-in — beaucoup de médias, ceux du groupe Humanoid inclus, sont d’ailleurs déjà prêts, d’après Mind News.Plutôt que de demander rémunération pour justifier l’immobilisme, nous appelons la presse à se poser les bonnes questions pour se transformer efficacement et envisager un avenir où Google n’est qu’un cadre de plus pour référencer du journalisme de qualité.”

Source : Pourquoi nous ne voulons pas que Google nous paie pour référencer nos articles – Société – Numerama

« Depuis le 18 octobre, début des arrêts de travail inopinés à la SNCF, trois comptes ouverts depuis plusieurs années sur le réseau social américain par SUD Rail ont vu leur accès restreint voire bloqué pour l’un d’entre eux. Selon le troisième syndicat de la SNCF, il s’agit des comptes SUD Rail Fédération, Sud Rail centraux et SUD Rail Paris Nord qui rassemblent, cumulés, plusieurs milliers d’abonnés ».

Source : SNCF : Facebook restreint les comptes des syndicats SUD Rail et CGT cheminots – Le Parisien

La démocrate Elizabeth Warren a fait du démantèlement des GAFA l’un des points clés de son programme économique.

“Mme Warren propose, elle, d’emprunter la voie politique : faire voter un texte qui désigne comme « plateform utilities » les plates-formes qui réalisent plus de 25 milliards de dollars de chiffre d’affaires. Il serait alors interdit d’être « joueur et arbitre » c’est-à-dire de posséder l’une d’entre elles tout en développant une activité dessus : sont visés les produits d’Amazon, Apple Music, Apple TV+, Google Shopping, Google Maps…”

Source : Face à la domination des GAFA, les défis du démantèlement

Déframasoftisons

“Ne hurlez pas tout de suite, mais nous annonçons ici la fermeture progressive, sur plusieurs années, de certains services de « Dégooglisons Internet ». Nous voulons le faire en bonne intelligence, afin de concentrer nos énergies vers plus de décentralisation et d’efficacité pour les actrices et les acteurs de la contribution.”

Source : Déframasoftisons Internet ! – Framablog

Geographical distribution of the main global platforms in the world, 2018

“These are early days in the digital era and there are still more questions than answers about how to deal with the digital challenge. Given the absence of relevant statistics and empirical evidence, as well as the rapid pace of technological change, decision-makers face a moving target when trying to adopt sound policies relating to the digital economy. The Report provides valuable insights and analyses to support policymakers at the national and international levels to ensure that no one is left behind by the fast-evolving digital economy.”

Source : unctad.org | Digital Economy Report 2019

https://i0.wp.com/www.beaude.net/no-flux/wp-content/uploads/2019/09/file76w0w97fx5xgekhy6gi.jpg?w=676&ssl=1

“Google est impliqué dans 15 câbles sous-marins: la société californienne fait partie de 11 consortiums et est l’unique propriétaire de quatre câbles, selon le site spécialisé dans les télécoms Telegeography.com. Facebook est impliqué dans dix projets, Amazon dans cinq et Microsoft dans quatre câbles. En 2012, les géants de la tech possédaient moins de 10% des capacités de transmission des données sous l’eau. Désormais, cette part est de 54%, selon Telegeography.com, qui s’attend à ce que cette proportion atteigne les 90% d’ici quelques années.”

Source : Google, nouveau maître des océans – Le Temps

« Older posts Newer posts »

© 2022 no-Flux

Theme by Anders NorenUp ↑