A capuchin monkey sticks its tongue out, appearing to mock the superior cognitive flexibility of monkeys as compared to humans.

“When it comes to being willing to explore more efficient options to solving a problem, monkeys exhibit more cognitive flexibility than humans, according to a study by Georgia State University psychology researchers. “We are a unique species and have various ways in which we are exceptionally different from every other creature on the planet,” said Julia Watzek, a graduate student in psychology at Georgia State. “But we’re also sometimes really dumb. […] I think we’re less and less surprised when primates outsmart humans sometimes”.

Source : Monkeys Outperform Humans When It Comes To Cognitive Flexibility, Georgia State Study Finds – Georgia State University News – College of Arts and Sciences, Press Releases, Research, University Research

Facebook tarde à livrer les données promises aux scientifiques

“Facebook avait précisé que les données transmises aux scientifiques sélectionnés seraient anonymisées. Mais il est techniquement très compliqué de le faire totalement sur de vastes jeux de données personnelles. Par le biais de croisements et de recoupements, il est possible de réidentifier des internautes pourtant « anonymes », comme l’avaient montré, dès les années 2000, des recherches effectuées à partir d’une fuite de données issues du moteur de recherche d’AOL. Pour limiter ces risques, Facebook avait annoncé travailler à une anonymisation dite « différentielle » des jeux de données, censée régler le problème. C’est ce nouveau processus qui « a pris plus de temps que prévu », explique le réseau social.”

Source : Facebook tarde à livrer les données promises aux scientifiques

“Samsung is once again in hot water for a shoddy biometrics implementation. This time the culprit is the Galaxy S10 and its ultrasonic in-screen fingerprint reader, which apparently can be unlocked by anyone as long as there is a screen protector or some other piece of transparent plastic between a finger and the sensor.”

Source : Anyone can fingerprint unlock a Galaxy S10—just grab a clear phone case | Ars Technica

Zuckerberg - Free Expression

“Even when there is a common set of facts, different media outlets tell very different stories emphasizing different angles. There’s a lot of nuance here. And while I worry about an erosion of truth, I don’t think most people want to live in a world where you can only post things that tech companies judge to be 100% true.”

Source : Mark Zuckerberg Stands for Voice and Free Expression | Facebook Newsroom

“Les plateformes en ligne, notamment dans les domaines de la location immobilière et de la restauration, prévoient la possibilité de déposer des commentaires, éventuellement de manière anonyme, censés offrir un retour d’expérience et éclairer la clientèle. Alors que ces avis déterminent souvent le choix, cette pratique peut être dévoyée car elle permet à des usagers mal intentionnés, voire à des concurrents, de s’exprimer pour tromper sciemment les internautes. Afin de renforcer la transparence et la loyauté en ligne et d’assurer l’honnêteté dans les relations commerciales, une piste d’amélioration souvent avancée serait d’imposer la publication du numéro IP de l’émetteur du commentaire à côté de l’avis.”

Source : Sandrine Le Feur : Question N° 23644 au Secrétariat d’état au numérique – NosDéputés.fr

Le centre de supervision urbain de la ville de Nice expérimente la reconnaissance faciale, le 15 avril 2016.

“le projet Kivaou, financé par l’Agence nationale de la recherche et piloté par Sagem (désormais Safran) et le ministère de l’intérieur, a été conçu pour mettre au point un « outil de surveillance embarqué permettant d’indexer au fil de l’eau tous les passants et d’enregistrer leur biométrie faciale ». Selon nos informations, des enquêteurs ont parfois profité de ces expérimentations pour faire progresser leurs investigations.[…]
« La plus-value policière de cette technologie [reconnaissance faciale] ne fait aucun doute », peut-on lire dans une récente note du Centre de recherche de l’école des officiers de la gendarmerie. Selon son auteur, elle pourrait même « mettre fin à des années de polémiques sur le contrôle au faciès, puisque le contrôle d’identité serait permanent et général ».”

Source : Sous la pression des industriels et des forces de l’ordre, la reconnaissance faciale progresse

“Sonic Pi hasn’t infiltrated classrooms, but it has become a useful tool for experimental composers. That was what drew 29-year-old Melody Loveless, who is classically trained as a percussionist, into the scene. She has been making ethereal, downbeat compositions with code for close to two years now, offloading some of the heavy lifting of rhythm to a set of scripts. That is to say, her arms no longer hold her back. Instead she’s found a new muse in “having my brain sucked into the computer,” she said. “Something about live coding alleviated a lot of stress. If I’m nervous, the computer can stay on, and I can take my time making a decision,” Ms. Loveless said. With percussion, she said, “I had to be on at every measure, I had to be perfect.””

Source : That Music You’re Dancing To? It’s Code – The New York Times

“Les baby-boomers sont-ils plus sages que les millennials? Les millenials sont-ils tous des enfants gâtés? Ces étiquettes qui collent aux générations sont souvent fausses. Mais nous sommes toujours pris dans l’air du temps, comme le rappelle la définition sociologique du terme «génération»: groupe d’âge façonné par des événements et des influences historiques et sociaux communs.”

Source : Voici ce que vos goûts musicaux disent de vous | 24 heures

“Researchers measure emotion with facial recognition that captures feelings like joy and sadness. Pair that with eyeball trackers and you can tell exactly what test subjects like or dislike. Some researchers use heart-rate monitors, skin-sweat sensors and even brain-wave detectors to measure reactions. Airlines use biometric research to plan menus and pick cabin colors. Amtrak has been using it to design new railcars. Online travel agencies like Expedia test every aspect of desktop and phone screens, looking for pain points during shopping that may frustrate buyers, as well as for colors, layouts and elements like photos that lead to increased booking.”

Source : Your Next Vacation Is Written on Your Face – WSJ

“On a tous les deux grandi en lisant beaucoup de science-fiction, donc l’idée que la technologie est là pour nous aider plutôt que pour nous faire du mal fait partie de nos histoires à chacun. Mais on admettait que si les gens qui designent ces applis entendent faire de leur mieux, par contre, ils ne connaissent pas grand chose du comportement humain. Ce qui n’est de la faute de personne : si vous voulez apprendre à faire des logiciels, vous devenez ingénieur, si vous voulez apprendre sur le comportement humain, vous faites des sciences comportementales. On s’est donc demandé ce qu’on pouvait faire pour que ces applis soient plus persuasives, et pour y injecter nos connaissances. Que se passe-t-il dans nos têtes ? Pourquoi certaines addictions se forment et d’autres non ? On voyait que les gens voulaient utiliser ces applis, grandir, changer, être une meilleure version d’eux-mêmes, on voulait permettre ce succès, et notre petite contribution était de rendre ces applis plus puissantes.”

Source : « Le recours aux techonologies de la persuasion ne va faire qu’augmenter »

« Older posts

© 2019 no-Flux

Theme by Anders NorenUp ↑