The EPA is cracking down on cybersecurity threats

https://i0.wp.com/www.beaude.net/no-flux/wp-content/uploads/2024/05/2099928667.jpg?w=676&ssl=1

““Foreign governments have disrupted some water systems with cyberattacks and may have embedded the capability to disable them in the future,” the enforcement alert says. One example it cites is Volt Typhoon, a People’s Republic of China state-sponsored cyber group that has “compromised the IT environments of multiple critical infrastructure organizations,” according to a Department of Homeland Security advisory issued in February.”

Source : The EPA is cracking down on cybersecurity threats – The Verge

Waymo significantly outperforms comparable human benchmarks over 7+ million miles of rider-only driving

Thumbnail

“When considering all locations together, compared to the human benchmarks, the Waymo Driver demonstrated: An 85% reduction or 6.8 times lower crash rate involving any injury, from minor to severe and fatal cases (0.41 incidence per million miles for the Waymo Driver vs 2.78 for the human benchmark) A 57% reduction or 2.3 times lower police-reported crash rate (2.1 incidence per million miles for the Waymo Driver vs. 4.85 for the human benchmark)This means that over the 7.1 million miles Waymo drove, there were an estimated 17 fewer injuries and 20 fewer police-reported crashes compared to if human drivers with the benchmark crash rate would have driven the same distance in the areas we operate.”

Source : Waypoint – The official Waymo blog: Waymo significantly outperforms comparable human benchmarks over 7+ million miles of rider-only driving

Del Complex – BlueSea Frontier Compute Cluster

https://i0.wp.com/www.beaude.net/no-flux/wp-content/uploads/2023/12/BlueSeaBargeAbove_web_logo.jpg?resize=676%2C251&ssl=1

“The rapid pace of artificial intelligence has led to hastily drafted government regulation. Foreseeing this inevitability, Del Complex has engineered a solution ready to set sail. The BlueSea Frontier Compute Cluster (BSFCC)—a groundbreaking venture in international waters, melding cutting-edge technology with unparalleled autonomy.
Highlights:
– Over 10,000 Nvidia H100 GPUs per platform providing unparalleled compute and industry leading performance.
– Not just a compute cluster, each BSFCC is a sovereign nation state for innovation and acceleration.
– Kinetic risk mitigation with dedicated security forces.”

Source : Del Complex

AI Act : l’Union européenne pionnière dans la régulation de l’intelligence artificielle

https://i0.wp.com/www.beaude.net/no-flux/wp-content/uploads/2023/12/68cce4d_1702108921441-000-33ev2ad.jpg?w=676&ssl=1

“Côté français, où on espérait une législation plus souple, la réaction a été plus contrastée. « Nous allons analyser attentivement le compromis trouvé aujourd’hui et nous assurer dans les prochaines semaines que le texte préserve la capacité de l’Europe à développer ses propres technologies d’intelligence artificielle et préserve son autonomie stratégique », a commenté le ministre délégué au numérique, Jean-Noël Barrot […].
Toute la difficulté de la négociation résidait dans ce difficile équilibre à trouver entre innovation et régulation. Autrement dit entre la capacité à faire émerger des champions nationaux (Mistral AI, LightOn ou Hugging Face en France, Aleph Alpha en Allemagne) et le devoir d’encadrer ces nouvelles technologies dans des domaines sensibles.”

Source : AI Act : l’Union européenne pionnière dans la régulation de l’intelligence artificielle

La start-up française Mistral AI a levé 385 millions d’euros

https://i0.wp.com/www.beaude.net/no-flux/wp-content/uploads/2023/12/dff0a20_8490df814b584391ade4713ef25bb717-1-9aaf9394bc9b4b48aebb66101ee9af49.jpg?w=676&ssl=1

“Son principal atout est d’avoir été cofondée par trois experts français de l’IA, formés à l’Ecole polytechnique et à l’Ecole normale supérieure, embauchés par les géants américains mais revenus à Paris. Le PDG, Arthur Mensch, 31 ans, polytechnicien et normalien, a passé près de trois ans chez DeepMind, le laboratoire d’IA de Google. Ses associés viennent de Meta (Facebook) : Guillaume Lample est l’un des créateurs du modèle de langage LLama, dévoilé par Meta en février, et Timothée Lacroix était lui aussi chercheur chez Meta.”

Source : La start-up française Mistral AI a levé 385 millions d’euros

The Clueless

Maia-17-2-2

“The Clueless is an AI modeling agency that carefully curates thoughtful, long-lasting models that beautifully represent diverse personalities, taking the virtual world by storm with their authentic charm and lasting impact.”

Source : Home – The Clueless

E.U. reaches deal on AI Act, landmark artificial intelligence bill

“The legislation ultimately included restrictions for foundation models but gave broad exemptions to “open-source models,” which are developed using code that’s freely available for developers to alter for their own products and tools. The move could benefit open-source AI companies in Europe that lobbied against the law, including France’s Mistral and Germany’s Aleph Alpha, as well as Meta, which released the open-source model LLaMA.”

Source : E.U. reaches deal on AI Act, landmark artificial intelligence bill – The Washington Post

Surveillance des notifications : un sénateur américain demande la fin du secret

Notifications iPhone

“Les pratiques de surveillance de l’oncle Sam ont été copieusement épluchées durant la dernière décennie, provoquant divers scandales et réactions, notamment du côté des entreprises de la tech. Chez les GAFAM en particulier et dans de nombreuses autres entreprises du domaine, on a ainsi vu apparaître des rapports de transparence.
Toutes les informations n’ont pourtant pas le droit d’être publiées, loin de là. Tout ce qui touche aux notifications n’est ainsi pas autorisé. Dans une lettre au ministère américain de la Justice, le sénateur Ron Wyden, également président du comité sénatorial des finances, a demandé à ce que soit levée cette interdiction pour Apple et Google, chez qui ces notifications transitent. Pourquoi ? Parce que des gouvernements étrangers (non nommés) font régulièrement des demandes de surveillance dans ce domaine, selon un « tuyau » reçu en 2022. Les États-Unis useraient également de cette méthode, selon Reuters.
« Les données que ces deux entreprises reçoivent comprennent des métadonnées, indiquant quelle application a reçu une notification et quand, ainsi que le téléphone et le compte Apple ou Google associé auquel cette notification était destinée. Dans certains cas, elles peuvent également recevoir du contenu non chiffré, qui peut aller des directives de l’application au texte affiché par l’utilisateur dans une notification d’application », explique Wyden.”

Source : Next – Surveillance des notifications : un sénateur américain demande la fin du secret

« Older posts

© 2024 no-Flux

Theme by Anders NorenUp ↑