Mois : mars 2017 (Page 2 of 5)

« With this update, people can seamlessly share their screens, insert graphics, switch cameras, or use professional equipment in Facebook Live videos. They also have the option to broadcast to Facebook Groups they belong to, Facebook Events they’re part of, or Facebook Pages they manage.If you’re a gamer, this new feature makes it easier than ever to stream your PC gameplay to friends and followers and engage with them while you play ».

Source : New Ways to Go Live: Now From Your Computer | Facebook Newsroom

« J’observe que François Fillon, dans son programme, remet en cause la neutralité du net. Comme Donald Trump aux États-Unis.
Ce n’est évidemment pas un hasard. Parce que la neutralité du Net est avec la protection des données personnelles l’un des piliers d’une société numérique désirable. La neutralité du net protège les infrastructures des mains-mises quelles qu’elles soient, condition sine qua non de la liberté d’expression, de communication et d’usages des citoyens sur ces réseaux.
Au-delà la neutralité du net rend possible les innovations et limite de facto les situations de monopole.
Voilà pourquoi je suis un ardent défenseur de la neutralité du net.
Mais je pense que nous devons même aller plus loin : il y a urgence à ce que cette neutralité soit désormais étendue aux réseaux mobiles, en proscrivant notamment les pratiques de « zerorating ». Avec l’arrivée prochaine de la 5G, un système équivalent à celui qui prévaut sur le réseau domestique doit être mis en place : la neutralité des infrastructures doit être le principe, et les exceptions, doivent être limitées et justifiées par des nécessité techniques (ex : stabilité de la bande passante pour des usages sécurisés en télémédecine) .
Les relations entre opérateurs télécoms et fournisseurs de services appellent sans aucun doute un rééquilibrage : dans le domaine de la fiscalité (qui s’impose aux premiers alors que les seconds s’en exonèrent) ou encore dans celui des obligations en matière de protection des données personnes. Ce rééquilibrage ne peut, en revanche, être obtenu en sacrifiant les droits du public et des consommateurs ». – Benoît Hamon

Source : Réponses des candidats – Connaissance Libre 2017

« Mardi, Google a promis de « mieux contrôler ses sites web en renforçant ses effectifs et en amendant ses conditions d’utilisation ». La veille, Matt Brittin, président de Google pour l’Europe avait présenté ses excuses publiques, après la publication d’une enquête du « Times » révélant que des messages publicitaires diffusés par des organismes gouvernementaux tels que Royal Mail et la BBC, mais aussi d’acteurs de la grande consommation comme Sainsbury’s et L’Oréal, avaient été accolés à des vidéos extrémistes, homophobes et racistes, sur sa filiale YouTube ».

C’est donc bien les annonceurs qui définissent ce qui convient et obtienne plus de contrôle sur les contenus. Suivez l’argent et…

Source : Google s’engage sur de nouvelles méthodes de travail – Médias

« Older posts Newer posts »

© 2020 no-Flux

Theme by Anders NorenUp ↑