Étiquette : huawei

‘The American companies’ moves are likely to escalate tensions between Washington and Beijing, elevating fears that President Donald Trump’s goal is to contain China, triggering a protracted cold war between the world’s biggest economies. In addition to a trade fight that has rattled global markets for months, the U.S. has pressured both allies and foes to avoid using Huawei for 5G networks that will form the backbone of the modern economy.“The extreme scenario of Huawei’s telecom network unit failing would set China back many years and might even be viewed as an act of war by China,” Koontz wrote. “Such a failure would have massive global telecom market implications.”’

Source : Trump Huawei Ban Ripples Across Industry as Supplies Halted – Bloomberg

“Le groupe vient de signer, discrètement, un accord avec Huawei qui s’occupera désormais du cloud des clients français de l’opérateur. Les services secrets, qui notaient la proximité entre la firme et Pékin, s’étranglent : les données des clients iront directement sur les serveurs chinois. L’opérateur nuance : cela ne concerne pas les entreprises, et, toujours selon le Canard, c’est à cause de Free, « si on veut rester compétitifs sans licencier, il faut bien qu’on noue des alliances avec les acteurs les moins chers du marché » se plaignait un cadre de l’opérateur.”

Source : Orange et Huawei : une amitié à géographie variable – Cyberguerre

Huawei - 5G

“The move follows Australia’s decision to ban Huawei from supplying 5G equipment over concerns it could facilitate Chinese spying, and its barring from some U.S. government contracts on national security grounds. Germany, which lacks a telecoms hardware industry of its own, is keener to maintain its traditionally close trade and investment ties with Beijing without compromising on its own cyber-security, say officials.”

Source : Exclusive: China’s Huawei opens up to German scrutiny ahead of 5G auctions | Reuters

«En France, Huawei a su trouver des interlocuteurs de choix, comme Orange, qui a adopté  les solutions de l’entreprise au mépris des risques. Alors qu’il devait construire un cloud souverain, l’entreprise française a décidé en mars de choisir les serveurs et les logiciels de Huawei pour son cloud professionnel. Une décision qui était remontée jusqu’à l’Élysée, les services secrets français ayant sonné l’alarme».

Source : Pour le Congrès américain, les smartphones de Huawei sont à bannir – Politique – Numerama

«Pour Huawei, cet accord devait être l’aboutissement d’un long processus. Depuis plusieurs années, le groupe tentait de convaincre les opérateurs mobiles américains, réfutant avec véhémence les accusations formulées en 2012 par le Congrès. Après un an d’enquête, les parlementaires avaient conclu que Huawei et ZTE représentaient une menace pour la sécurité des Etats-Unis, en raison de multiples tentatives de voler des secrets industriels et de leurs liens étroits avec Pékin».

Source : Télécoms : l’offensive de Huawei aux Etats-Unis rencontre de nouveaux obstacles

© 2020 no-Flux

Theme by Anders NorenUp ↑