Étiquette : russia (Page 1 of 4)

Comment le pouvoir russe s’infiltre dans les smartphones

“Rares sont les pays à oser, sur internet, faire ce que la Russie tente de mettre en place. La semaine passée, la Douma, soit la Chambre basse du parlement russe, a adopté en troisième et dernière lecture un projet de loi qui impose l’installation de logiciels conçus par des entreprises locales sur les appareils électroniques vendus en Russie.”

Source : Comment le pouvoir russe s’infiltre dans les smartphones – Le Temps

Delay, Deny and Deflect: How Facebook’s Leaders Fought Through Crisis

Fix Facebook

“The rash of news coverage was no accident: NTK is an affiliate of Definers, sharing offices and staff with the public relations firm in Arlington, Va. Many NTK Network stories are written by staff members at Definers or America Rising, the company’s political opposition-research arm, to attack their clients’ enemies. While the NTK Network does not have a large audience of its own, its content is frequently picked up by popular conservative outlets, including Breitbart. Mr. Miller acknowledged that Facebook and Apple do not directly compete. Definers’ work on Apple is funded by a third technology company, he said, but Facebook has pushed back against Apple because Mr. Cook’s criticism upset Facebook.”

Source : Delay, Deny and Deflect: How Facebook’s Leaders Fought Through Crisis – The New York Times

La propagande numérique de la Russie « a coûté moins cher qu’un avion F-35 »

Sénateur de Virginie Mark Warner

“Est-ce que les Etats-Unis ont repéré, durant la campagne actuelle pour les élections de mi-mandat, une activité de propagande étrangère semblable à celle de 2016 ? Il y a encore de l’activité. Cela n’est pas forcément pour appeler directement à voter pour le candidat X ou le candidat Y, mais ils essaient encore de diviser les Américains sur les questions sociales, de race… parce que ça marche, et cela ne coûte pas cher : si vous additionnez tout ce qu’ils ont dépensé pour interférer dans l’élection américaine et en Europe, cela coûte moins qu’un avion de combat F-35. C’est un sujet dont l’Occident doit prendre conscience.”

Source : La propagande numérique de la Russie « a coûté moins cher qu’un avion F-35 »

Viral video of Russian woman bleaching manspreaders was anti-feminist propaganda

Russian woman bleaching manspreaders

“EU versus Disinformation, a site that specializes in dissecting pro-Kremlin disinformation, reports that In The Now is Kremlin-owned. “In The Now successfully brings elements of Russia’s ongoing disinformation campaign to large international audiences,” the site says. “The majority of those who are targeted will not suspect that what they see and share is in fact Russian state propaganda.””

Source : Viral video of Russian woman bleaching manspreaders was anti-feminist propaganda – The Verge

L’impossible quête des « bots russes » de l’affaire Benalla

“Ce compte, dont l’activité frénétique peut faire penser à celle d’un robot, semble bien tenu par un humain, une humaine en l’occurrence : contactée, l’auteure explique consacrer beaucoup de temps à son activité sur Twitter, et notamment à relayer des informations issues d’autres comptes.
Une vérification plus poussée de son activité et de ses échanges tend à confirmer qu’il s’agit bien d’une personne réelle et non d’un robot ou d’un espion russe. On obtiendra la même réponse en se penchant sur plusieurs possesseurs de compte, souvent « fiers », d’ailleurs, du rythme de leurs retweets, là encore, en général plusieurs centaines par jour”.

Source : L’impossible quête des « bots russes » de l’affaire Benalla

Un « événement » anti-extrême droite victime de la campagne de nettoyage de Facebook

“Si les militants ne reprochent pas à Facebook d’avoir fermé la page Resisters et ne remettent pas en question l’existence d’une tentative de manipulation, ils s’offusquent de la disparition de l’événement. « Facebook ne supprime pas des pages d’extrême droite organisant la haine, mais ils suppriment ceux qui essaient de la contrer », a ainsi réagi ShutItDownDC. Dylan Petrohilos a, quant à lui, fait référence au choix de Facebook de ne pas supprimer les contenus négationnistes, en dehors des pays où le négationnisme est illégal.”

Source : Un « événement » anti-extrême droite victime de la campagne de nettoyage de Facebook

Derrière des comptes désactivés par Facebook, l’ombre des émeutes de Charlottesville

“Une page, intitulée « affronter + résister au fascisme », invitait à se rassembler dans la capitale fédérale les 10 et 12 août. La page promue par les « Resisters » en donnait tous les détails logistiques : 2 600 utilisateurs se sont montrés intéressés et plus de 600 internautes ont fait part de leur intention de participer à l’événement.Sauf que les « Resisters » n’existent pas. Ils font partie des 32 faux comptes Facebook que le groupe de Mark Zuckerberg a repérés depuis deux semaines et dont il a annoncé la désactivation mardi 31 juillet. Ces comptes ont de fortes similitudes avec ceux que manipulait l’Internet Research Agency (IRA), officine russe, inculpée par le procureur spécial cet hiver pour avoir tenté de manipuler l’élection américaine de 2016”.

Source : Derrière des comptes désactivés par Facebook, l’ombre des émeutes de Charlottesville

L’Allemagne accuse la Russie de cyberattaques visant le secteur de l’énergie

“La Russie est derrière une campagne d’infiltration informatique visant le secteur de l’énergie allemand. L’accusation a été lancée mercredi 20 mai par Hans-Georg Maassen, le directeur de l’Office fédéral de protection de la Constitution (BfV), le service de renseignement intérieur allemand, interrogé par le groupe de médias allemands RND. « Le mode opératoire est l’une des multiples indications qui pointent vers une implication russe », a déclaré M. Maassen. Il y a une dizaine de jours, l’autorité allemande chargée de la sécurité informatique du pays alertait sur une « vaste et globale cyberattaque » visant le secteur de l’énergie. « Dans plusieurs cas, des préparatifs pour une attaque future ont été détectés » écrivait l’Office fédéral pour la sécurité informatique (BSI), tout en reconnaissant qu’il n’existait à ce jour « aucune indication d’un accès réussi aux réseaux de contrôle et de production”.

Source : L’Allemagne accuse la Russie de cyberattaques visant le secteur de l’énergie

#BlueLivesMatter and Beyoncé: Russian Facebook ads hit hot-button US issues

“In one particularly brazen example, ads were run promoting both a “Pro-Beyonce Protest Rally” and an “Anti-Beyonce Protest Rally” scheduled for the same time time and place following the controversy over the artist’s performance at the 2016 Super Bowl. The pro-Beyoncé ad was targeted at users designated as having African American behaviors. The anti-Beyoncé ad was targeted narrowly at people who had studied to become a police officer or whose job title matched a list of law enforcement or military titles, including officer, colonel, major general (United States), master sergeant, commander (United States), sergeant, brigadier general, petty officer, chief petty officer, lieutenant commander, squadron leader, 911 dispatcher or rear admiral”.

Source : #BlueLivesMatter and Beyoncé: Russian Facebook ads hit hot-button US issues | US news | The Guardian

How Russian Facebook Ads Divided and Targeted US Voters Before the 2016 Election

«Voters in Pennsylvania, Virginia, and Wisconsin, all states with tight races, were the most targeted. Specifically, voters in Wisconsin were targeted with gun ads about 72 percent more often than the national average. She also found that white voters received 87 percent of all immigration ads. It makes sense that swing states would be more heavily targeted overall leading up to an election. And Kim didn’t analyze the Russians trolls’ targets independently from the other unregulated ads, given the small sample size of 19 groups».

Source : How Russian Facebook Ads Divided and Targeted US Voters Before the 2016 Election | WIRED

« Older posts

© 2020 no-Flux

Theme by Anders NorenUp ↑