Étiquette : cyberculture (Page 2 of 4)

Issou

«Sur le web, Issou a la notoriété d’une grande capitale. « Quand je dis que j’habite à Issou, les gens ne me croient pas », se plaint Sarah, lycéenne, qui remonte la rue de la gare en direction du château.
Dans la vidéo de 2007, vue plus d’un million de fois, El Risitas semble prononcer « Issou » en voulant dire « Jésus »… ce qui a rendu célèbre la commune sur les internets».

Source : Issou, petite ville harcelée qui voudrait que le forum 18-25 de JeuxVideo.com l’oublie

Oscar Boykin

« Physicists are excited when there’s something wrong with physics, and we’re in a situation now where there’s not a lot that’s wrong »
Boykin is no longer a physicist. He’s a Silicon Valley software engineer. And it’s a very good time to be one of those.
In other words, all the physicists pushing into the realm of the Silicon Valley engineer is a sign of a much bigger change to come. Soon, all the Silicon Valley engineers will push into the realm of the physicist.

Source : Google, Facebook, and the Rest of the Silicon Valley Crowd Need More Physicists | WIRED

« Convaincu du bien-fondé de l’économie du mème, le jeune homme continue d’en développer les ramifications. Il est notamment l’un des dix membres du Nasdanq, une institution dématérialisée chargée de réguler le marché, qui surveille les fluctuations, évalue les images en fonction de leur rareté, et repère parmi elles les vedettes de demain ».

Source : La culture Web joue à la Bourse sur le « marché aux mèmes »

Il est quelque peu cocasse de voir Martin Shkreli, dont la réputation sulfureuse a éclaté au grand jour en 2015 lorsque l’Américain, alors gérant de hedge fund, a mis la main sur un médicament, le Daraprim, utilisé dans le traitement de la toxoplasmose ou le SIDA. Au lieu de maintenir son prix à 12 dollars, il a choisi de l’augmenter de 5 400 %, le faisant passer à 673 dollars. L’affaire avait fait réagir jusqu’à Hillary Clinton.D’aucuns diront qu’il n’est peut-être pas très étonnant de voir Martin Shkreli venir au secours de 4chan pour l’aider à remonter la pente. Le forum lancé il y a treize ans par Christopher Poole a lui aussi une image particulièrement clivante. Le site a parfois été qualifié de poubelle du net — voire pire — pour avoir laissé prospérer des contenus controversés ou illicites. Qui se ressemble s’assemble ?

Source : 4chan en difficulté, le sulfureux Shkreli à la rescousse – Business – Numerama

« Older posts Newer posts »

© 2022 no-Flux

Theme by Anders NorenUp ↑