Étiquette : maps (Page 1 of 4)

Atlas of Surveillance

“Law enforcement surveillance isn’t always secret. These technologies can be discovered in news articles and government meeting agendas, in company press releases and social media posts. It just hasn’t been aggregated before.That’s the starting point for the Atlas of Surveillance, a collaborative effort between the Electronic Frontier Foundation and the University of Nevada, Reno Reynolds School of Journalism. Through a combination of crowdsourcing and data journalism, we are creating the largest-ever repository of information on which law enforcement agencies are using what surveillance technologies. The aim is to generate a resource for journalists, academics, and, most importantly, members of the public to check what’s been purchased locally and how technologies are spreading across the country.”

Source : Atlas of Surveillance

Our Work on COVID-19 – Facebook Data for Good

This map shows the distribution of people over the age of 60 in Mexico.

“High Resolution Population Density Maps These are the most accurate population datasets in the world. They are available to download for 169 countries, right now, by anyone, on UN OCHA’s Humanitarian Data Exchange here or Amazon AWS Open Data Sets here. You can find a tutorial video here for how to work with Population Density Maps in QGIS, a mapping software. ”

Source : Our Work on COVID-19 – Facebook Data for Good

“Un lecteur, Marc, nous signale qu’il s’agirait d’actes de groupuscules extrémistes qui utilisent en masse la fonction de rapport de bug d’Apple intégré à l’application qui finit par valider le changement « Je vous explique, L’Union Communiste Libertaire de Montreuil, c’est à dire les Black Blocks qui sévissent sur paname tous les samedis depuis un an, sont parvenue à modifier cette rue sur Apple Plan.”

Source : Plans instrumentalisé par des groupuscules pour changer des noms de rue (en France)

Cartographie numérique: Visualiser les densités de population en 3D et à l’échelle mondiale

Matthew Daniels, qui a élaboré cette application, a représenté l’ensemble de la population mondiale sous forme de blocs 3D avec un dégradé de couleurs du vert clair au bleu foncé. Ce type de cartographie est surtout efficace pour représenter les « pics » de population dans les zones urbanisées.

Source : Cartographie numérique: Visualiser les densités de population en 3D et à l’échelle mondiale

Fi coverage map of the United States

“Get super fast 4G LTE coverage from coast to coast. And if you’re using a phone designed for Fi, you’ll get even more from the Fi network; your phone will keep you on the best signal by intelligently shifting between three mobile 4G LTE networks and automatically connecting to 2 million+ secure Wi-Fi hotspots.”

Source : Google Fi

GELT 2015-2018

“The map  takes the more than 6.6 billion location mentions across the 850 million worldwide news articles monitored by GDELT 2015-2018, snaps them to a 0.001 degree grid and then visualizes the final dataset. Locations are not sized by the number of mentions they receive, meaning a major metropolis mentioned tens of millions of times will still only appear as a single small dot in the image below. Due to artifacts of the rasterization pipeline you will see a few areas of the map below with rectangular artifacting – those are technical issues, rather than meaningful geographic patterns”

Source : Mapping The Geography Of GDELT: 2015-2018 – The GDELT Project

Un trajet sportif réalisé à partir du siège de la DGSE, dans le XXe arrondissement de Paris.

“Les informations, qui pouvaient être récupérées très facilement sur le site de Polar, sont très sensibles. Obtenir l’identité, voire l’adresse de résidence, d’un officier d’une agence de renseignement ou d’un militaire déployé à l’étranger en zone sensible peut être le prélude à des mesures de rétorsion contre lui-même ou sa famille. Les informations recueillies peuvent être exploitées par un service étranger, voire compromettre sa mission si elle est remplie sous une identité d’emprunt. Elles peuvent aussi trahir l’identité de certaines sources. Les identités réelles des officiers de renseignement et de leurs sources sont des informations protégées par la loi. En France, révéler l’identité d’un officier d’un service de renseignement ou de sa source peut être puni de cinq ans de prison et de 75 000 euros d’amende”.

Source : Des centaines d’espions et de militaires identifiables à cause d’une application sportive

« Older posts

© 2021 no-Flux

Theme by Anders NorenUp ↑