Étiquette : neutrality

Les studios de jeux vidéo ne sont pas apolitiques, n’en déplaise au patron d’Epic Games

“Il y a des débats qui reviennent sans cesse, telles des vagues solides et constantes qui viennent éroder un château de sable érigé, fragile, en bordure de mer. L’illusion de la neutralité dans l’univers de la tech et du jeu vidéo en est un. La bâtisse chancelante, ici, est représentée par la reconnaissance, récente, du fait que la neutralité n’est qu’une construction universaliste, basée sur des critères subjectifs que l’on interprète, à tort, comme une sorte d’étalon incolore, inodore et inconséquent. Et les vagues, ce sont les mots de Tim Sweeney, le patron d’Epic Games, qui affirme, ce 12 février 2020, que les entreprises de jeux vidéo doivent être « des lieux neutres » et qu’elles doivent «  se séparer de tout ce qui est politique ». Comme si rien ne s’était passé depuis dix ans.”

Source : Les studios de jeux vidéo ne sont pas apolitiques, n’en déplaise au patron d’Epic Games

Pour le « District Court of Stockholm », le fournisseur d’accès à Internet (FAI) n’est pas responsable des actions de ses clients. En clair, Bredbandsbolaget facilite la libre circulation de l’information, et c’est là son seul rôle.C’est pourtant une interrogation récurrente dont les délibérations, jusqu’à présent, favorisaient les ayants droit : l’opérateur doit-il contrôler l’usage qui est fait de son service ? Pour la France, la réponse est oui. En décembre 2014, les ayants droit avaient obtenu de la justice que les fournisseurs d’accès à Internet bloquent l’accès à The Pirate Bay. Une décision qui avait même été saluée par le gouvernement.

Source : La justice suédoise refuse de bloquer The Pirate Bay, High tech

© 2022 no-Flux

Theme by Anders NorenUp ↑