Tag: future (page 1 of 2)

«Chaque époque a connu ses propres oracles, raconte Nicolas Nova, professeur à la Haute Ecole d’art et de design à Genève et cofondateur du Near Future Laboratory, agence spécialisée dans la prospective et l’innovation. Depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale, il y a une constitution d’un corps de métier, plus rationnel, qui se consacre à ces questions»

Source : Les techno-prophètes sont parmi nous – Le Temps

« La vie sera plus dure sur Mars ou sur la Lune que sur la Terre. La vie sur Mars ne sera pas une échappatoire pour les riches. Pour les premiers, ce sera très dangereux, et il y aura une forte probabilité qu’ils meurent.
[…] Il faut s’assurer qu’il y ait assez de graines de la civilisation humaine ailleurs pour la ranimer. C’est important d’établir une base autonome sur Mars, car c’est suffisamment loin de la Terre, et elle aura davantage de chances de survie.
[…] On n’autorise pas n’importe qui à fabriquer des armes nucléaires, ce serait fou. Et pourtant, retenez ce que je vous dis, l’IA est beaucoup, beaucoup plus dangereuse que les armes nucléaires ! » – Elon Musk.

Source : Humanité en péril, loi martienne et intelligence artificielle : à Austin, Elon Musk fait son show

« If we do not change the way we teach, thirty years from now we will be in trouble » – Jack Ma (Alibaba Group).

Décidément, la pensée hors sol a pris son envol ces derniers temps… On pourrait parler de la complexité de la régulation aérienne, des conditions d’atterrissage, du risque décuplé en cas d’accident, des inégalités d’accès, du bruit, de la consommation d’énergie… mais cela n’est pas le sujet !

«Pop.Up Next reflects the philosophy driving Italdesign’s 50th anniversary celebrations, anticipating the challenges that the next fifty years will bring».

Decentralize the Internet

«Finding the killer apps of the decentralized internet will take more time, people, and money than have been thrown at the problem so far. Pakman says that societal attitudes to power and big tech companies appear to be in the right place to deliver them. ‘There’s massive distrust in centralized everything,’ he says. ‘We don’t trust the government, don’t go to church or synagogue, don’t trust banks and now we no longer trust tech companies.’»

Source : The Decentralized Internet Is Here, With Some Glitches | WIRED

How to fix the Future

«One of Andrew Keen most intriguing arguments compares the power of the US tech giants today and the motor industry in the 1950s. At that time, the big three US manufacturers, Ford, GM and Chrysler, were busily churning out flashy and popular cars and controlled 96 per cent of the US market between them. Then in 1965 a young lawyer named Ralph Nader wrote Unsafe at Any Speed, assailing the car manufacturers for turning out lethal products that prioritised style over safety and created carnage on the country’s roads».

Source : The utopia project: can Silicon Valley fix the future?

Re-engineering humanity

«Re-Engineering Humanity brings a pragmatic if somewhat dystopic perspective to the technological phenomena of our age. Humans are learning machines and we learn from our experiences. This book made me ask myself whether the experiences we are providing to our societies are in fact beneficial in the long run» – Vint Cerf.

Source : Home | Re-Engineering Humanity

«L’IA, ce sont des humains très faciles à trouver. Ils travaillent chez Google, Baidu, Amazon, Alibaba, Facebook, Netflix, AirBnB ou dans les centaines de start-ups qui se créent chaque jour, portées par des wannabe-Zuckerberg. Les cadors de l’IA pèsent des milliards et, pour les plus malins, possèdent des piscines intérieures et des jolies voitures ; derrière le nom de l’IA se trouvent nos semblables — des mesquineries codantes, des humanités fragiles et imparfaites».

Source : Bullshit Thérapie : ne flippez pas, l’intelligence artificielle n’existe pas

«Si votre vision du monde de demain, c’est de mettre des applications de mises en relation dans les mains des classes moyennes déclassées pour faire accomplir des tâches aux plus précaires qui seront effectuées par des robots dans 10 ans, ne prenez pas le temps de nos journalistes. Inventez plutôt ces robots qui nous forceront à penser un modèle de société qui ne repose pas sur le travail et permet à toutes et tous de grandir : vous aurez notre une. Si vous utilisez la blockchain pour vous enrichir en créant des chatons numériques ou en entraînant les plus fragiles dans une bulle spéculative qui enrichit des millionnaires, vous n’aurez pas un portrait dans notre podcast. Montrez-nous comment cette technologie révolutionnaire peut bouleverser le monde et l’économie au service du plus grand nombre.»

Source : 2018 : pour que le progrès avance enfin avec la société – Tech – Numerama

Juicero

«Peut-être que regrouper des ingénieurs en informatique et des apprentis business-men dans une micronation californienne n’était pas une bonne idée. Peut-être que diviniser le programmeur devenu richissime n’était pas un modèle d’avenir. Peut-être que nous n’avions pas besoin d’un presse-agrumes propriétaire financé à coup de millions de dollars. Peut-être que nous n’avions pas besoin de la 37e startup de vente en ligne de matelas. Ni même de la quatrième. Peut-être qu’un bateau électrique à grande vitesse n’était pas la solution pour décongestionner Paris. Peut-être que faire croire aux classes moyennes qu’elles vivraient dans le luxe des riches en leur proposant de les mettre en relation avec des personnes peu fortunées pour faire leurs tâches ingrates n’était pas la clef de l’économie collaborative. Peut-être que remettre à des hommes blancs issus du même milieu l’avenir de l’innovation et grosso modo, de la planète, n’était pas la solution pour inclure le monde entier dans la grande marche du progrès».

Source : 2018 : pour que le progrès avance enfin avec la société – Tech – Numerama

Older posts

© 2018 no-Flux

Theme by Anders NorenUp ↑