Étiquette : governance (page 1 of 5)

http://www.beaude.net/no-flux/wp-content/uploads/2020/01/143762_HERO-GettyImages-860967818.jpg

“‘Notability are notoriously byzantine, to say it kindly,’ the anonymous editor says. They hope the push to reform the guidelines will help compensate for the historic underrepresentation of women and minorities, since it’s not just women who find their path into Wikipedia blocked. ‘A lot of prejudice is unconscious and intersectional,’ says Lubbock. ‘Wikipedia is dealing not just with a gender inequality issue, but also racial and geographical inequalities.’

Source : Female scientists’ pages keep disappearing from Wikipedia – what’s going on? | News | Chemistry World

On ne sauvera pas le Web en dînant avec ses assassins

“On attendait du fondateur de la promesse émancipatrice du Web autre chose qu’une molle ambition contractuelle qui serve de clause de bonne conscience à des entreprises prédatrices de nos libertés et de nos droits. On attendait de Tim Berners-Lee qu’il continue de désigner les coupables, et non qu’il leur fournisse un alibi commode. Car tant que la table des négociations se trouvera dans la salle des marchés, le Web continuera de mourir.”

Source : On ne sauvera pas le Web en dînant avec ses assassins – Libération

Contract for the Web

“The Web was designed to bring people together and make knowledge freely available. It has changed the world for good and improved the lives of billions. Yet, many people are still unable to access its benefits and, for others, the Web comes with too many unacceptable costs. Everyone has a role to play in safeguarding the future of the Web. The Contract for the Web was created by representatives from over 80 organizations, representing governments, companies and civil society, and sets out commitments to guide digital policy agendas. To achieve the Contract’s goals, governments, companies, civil society and individuals must commit to sustained policy development, advocacy, and implementation of the Contract text.”

Source : Contract for the Web

Ethos Capital

“En clair, PIR est maintenant en mesure de facturer les domaines en « .org » à sa guise. Or, voilà où le bât blesse. Même si l’Internet Society se dit convaincu que PIR va conserver l’objectif de garder le domaine « accessible et à un prix raisonnable », « tout en renforçant et approfondissant davantage son engagement envers la communauté », le fait est que c’est maintenant un organisme à but lucratif qui pilote in fine PIR. Or, l’appréciation d’un organisme sans but lucratif sur ce qu’est un « prix raisonnable » est sans doute assez différente de celle d’une société qui cherche à faire des profits.”

Source : « .org » : l’un des plus vieux domaines du web en danger ? – Tech – Numerama

Australia's home affairs minister, Peter Dutton.

“As a government agency seeks approval of a facial recognition system, it says one use for it could be verifying the age of people who want to view pornography online.”

Source : Australia Proposes Face Scans for Watching Online Pornography – The New York Times

“A Facebook spokesman said: “We don’t believe that it’s an appropriate role for us to referee political debates. Nor do we think it would be appropriate to prevent a politician’s speech from reaching its audience and being subject to public debate and scrutiny.”
Facebook’s decision comes as the rival service TikTok takes the opposite stance. In a blogpost, the social network, whose reported 500 million users would make it the largest in the world not owned by Facebook, made clear it would not be hosting any political adverts.”

Source : Facebook exempts political ads from ban on making false claims | Technology | The Guardian

Vue d’artiste de la future « Google City » à Toronto (Ontario, Canada).

“Pour relier le futur quartier au centre-ville, la société engage la collectivité à créer une nouvelle ligne de métro léger et propose, magnanime, de lui prêter les fonds. Enfin, estimant qu’on ne peut pas innover dans les vieux cadres réglementaires, Sidewalk Labs suggère qu’on le laisse créer cinq organes de gouvernance ad hoc pour gérer les transports, l’urbanisme, les déchets, etc., en lieu et place des autorités municipales existantes. « Cela reviendrait à créer une zone économique spéciale, avec une privatisation de la gouvernance : c’est un accaparement du pouvoir, doublé d’un accaparement de terres et d’un accaparement de données », fulmine Thorben Wieditz.”

Source : A Toronto, « Google City » à quitte ou double

 

« En élargissant les jeux de données, nous risquons surtout de rendre les populations les plus fragiles plus faciles à contrôler et à surveiller ! « Une surveillance égalitaire n’est pas l’égalité ! » Au contraire ! Le risque est de développer des atteintes encore plus disproportionnées qu’elles ne sont aux groupes les plus minoritaires et les plus fragiles ! Ces systèmes sont « dangereux quand ils échouent, nocifs quand ils fonctionnent ». « Améliorer un système injuste ne peut que créer un plus grand préjudice » ».

Source : Kate Crawford : « l’IA est une nouvelle ingénierie du pouvoir » | InternetActu.net

“Today, we’re announcing more details on the structure of the Oversight Board and its relationship to Facebook in the form of a charter. This central governing document defines the board’s mandate and describes its relationship to Facebook. It establishes its membership, governance and decision-making authority, and it sets out parameters for things like the size, scope and power of the board. In the coming months this charter will be available in multiple languages on a new board website.”

Source : Establishing Structure and Governance for an Independent Oversight Board | Facebook Newsroom

“Reste à savoir où YouTube placera le curseur entre ce qui relèverait de l’authenticité et ce qui serait une théorie complotiste trop néfaste. Le dirigeant de YouTube UK explique ainsi que s’il tolère des vidéos de désinformation sur le 11 septembre, il a un avis tout autre à propos d’un autre attentat plus récent, celui de l’école primaire de Sandy Hook commis en 2012. Des conspirationnistes disent qu’il aurait été monté de toutes pièces, ce qui dépasse selon lui la limite acceptable. Elles sont « douloureuses et offensantes pour certaines familles impliquées », a-t-il précisé. Est-ce que parce que l’on touche à des enfants, ou parce que l’événement tragique est plus récent ? La plateforme garde pour l’instant ses critères d’appréciation pour elle.”

Source : Pourquoi YouTube tolère les vidéos conspirationnistes sur le 11 septembre – Société – Numerama

« Older posts

© 2020 no-Flux

Theme by Anders NorenUp ↑