Étiquette : moderation (Page 1 of 5)

“Sur le plan institutionnel, une majorité a beau être puissante, disposer de tous les leviers de pouvoirs, de la légitimité politique, le bon fonctionnement d’une démocratie parlementaire ne se résume pas à un vote à la majorité. Si cette majorité, aussi assise soit-elle, s’enferme dans un syndrome de surpuissance qui la rend sourde aux avis divergents et aux critiques, elle va dans le mur. La puissance et la raison ne vont pas nécessairement de pair.
Dans cette affaire, toutes les alertes ont été émises, mais le dialogue entre le parlement et les autres corps n’a pas fonctionné. Les instances consultatives ont été ignorées, la société civile s’est exprimée dans le désert, les critiques des oppositions ont été tenues pour du folklore. Le résultat est là. Ce pan de la démocratie s’est grippé et il en est résulté un texte déficient sur la forme comme sur le fond. Il a fallu qu’en dernier recours, en bout de chaîne, le chien de garde des institutions intervienne pour stopper cette dérive. Cette dernière étape montre au moins que nos institutions contiennent des garde-fous efficaces.”

Source : Loi Avia de lutte contre les contenus haineux : itinéraire d’une censure annoncée au nom de la liberté d’expression – Administratif | Dalloz Actualité

“On Friday, Mr Trump posted on Facebook and Twitter that he would respond to violent protests with military force, saying: “When the looting starts, the shooting starts.” While Twitter slapped a warning on the post and hid it from view for “glorifying violence”, Facebook left the message intact. Over the weekend, Facebook employees contrasted their company’s stance unfavourably with Twitter’s, which last week also labelled two of Mr Trump’s other tweets as potentially misleading.”

Source : Facebook employees revolt over Zuckerberg’s stance on Trump | Financial Times

“Un surnom a été donné au fait de se penser imparfait ou imparfaite à cause de filtres. C’est la « dysmorphie Snapchat ». On accuse les filtres de renforcer la pression notamment sur les femmes. Des chirurgiens racontent que de plus en plus d’utilisatrices de réseaux sociaux demandent à se faire opérer pour ressembler à la version « filtrée ». On ignore encore si des filtres vus comme « embellissants » comme celui (très populaire) de l’influenceuse Kylie Jenner seront concernés.”

Source : Instagram a banni les filtres effet « chirurgie esthétique » – Société – Numerama

“A Facebook spokesman said: “We don’t believe that it’s an appropriate role for us to referee political debates. Nor do we think it would be appropriate to prevent a politician’s speech from reaching its audience and being subject to public debate and scrutiny.”
Facebook’s decision comes as the rival service TikTok takes the opposite stance. In a blogpost, the social network, whose reported 500 million users would make it the largest in the world not owned by Facebook, made clear it would not be hosting any political adverts.”

Source : Facebook exempts political ads from ban on making false claims | Technology | The Guardian

La France et Facebook vont collaborer pour lutter contre la haine sur le réseau social

Macron & Zuckerberg

“Pour l’Elysée, l’expérience sera un moyen d’« attester ou non si l’entreprise est de bonne foi et fait les efforts nécessaires » pour lutter contre les contenus haineux. Cette « expérience pilote » doit permettre d’initier un dialogue permanent et approfondi entre le géant de l’Internet et les autorités, dont les discussions sont jusqu’ici complexes et intermittentes. L’entourage d’Emmanuel Macron cite comme inspiration la régulation des secteurs bancaire ou nucléaire, où des agents publics vérifient les process des entreprises concernées.”

Source : La France et Facebook vont collaborer pour lutter contre la haine sur le réseau social

alt net alt right

“But the rest of the world doesn’t even need to clamp down on the alternative web to relegate it to irrelevancy. The reason why these echo chambers are mostly ghost towns, Squirrell says, is that they deprive posters of the one thing that many of them crave: attention. “A huge amount of the culture that these people have is that they want to trigger as many people as possible,” he says. And to do that, you’re better off on the real internet. “If you want to produce something that will eventually get out into the world, 4chan is the place to do it,” Squirrel says.”

Source : The wheels are falling off the alt-right’s version of the internet | WIRED UK

« Older posts

© 2020 no-Flux

Theme by Anders NorenUp ↑