Étiquette : politics (Page 2 of 20)

 N° 3452 _____ ASSEMBLÉE NATIONALE

« Est puni d’un an d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende le fait de diffuser, par quelque moyen que ce soit et quel qu’en soit le support, dans le but qu’il soit porté atteinte à son intégrité physique ou psychique, l’image du visage ou tout autre élément d’identification d’un fonctionnaire de la police nationale ou d’un militaire de la gendarmerie nationale lorsqu’il agit dans le cadre d’une opération de police ».

via Assemblee-nationale.fr

“Sur le plan institutionnel, une majorité a beau être puissante, disposer de tous les leviers de pouvoirs, de la légitimité politique, le bon fonctionnement d’une démocratie parlementaire ne se résume pas à un vote à la majorité. Si cette majorité, aussi assise soit-elle, s’enferme dans un syndrome de surpuissance qui la rend sourde aux avis divergents et aux critiques, elle va dans le mur. La puissance et la raison ne vont pas nécessairement de pair.
Dans cette affaire, toutes les alertes ont été émises, mais le dialogue entre le parlement et les autres corps n’a pas fonctionné. Les instances consultatives ont été ignorées, la société civile s’est exprimée dans le désert, les critiques des oppositions ont été tenues pour du folklore. Le résultat est là. Ce pan de la démocratie s’est grippé et il en est résulté un texte déficient sur la forme comme sur le fond. Il a fallu qu’en dernier recours, en bout de chaîne, le chien de garde des institutions intervienne pour stopper cette dérive. Cette dernière étape montre au moins que nos institutions contiennent des garde-fous efficaces.”

Source : Loi Avia de lutte contre les contenus haineux : itinéraire d’une censure annoncée au nom de la liberté d’expression – Administratif | Dalloz Actualité

StopCovid ou encore ? – Cédric O

Le choix, selon Cédric O !

“Le choix est donc très simple : tant que l’immunité collective n’est pas atteinte (ce qui est un horizon lointain), l’alternative se résume ainsi :
1. Tout faire pour couper les « départs de feu » le plus rapidement possible, y compris en utilisant des outils numériques comme StopCovid, dans des conditions très encadrées et proportionnées (et dans un contexte où l’ensemble des pays européens prévoient de déployer de tels outils) ;
2. Refuser ces outils pour des raisons philosophiques, mais dans ce cas accepter un risque significatif de malades et de morts supplémentaires.”

Source : StopCovid ou encore ? – Cédric O – Medium

https://www.ft.com/__origami/service/image/v2/images/raw/http://prod-upp-image-read.ft.com/ba0e79de-6e7a-11ea-89df-41bea055720b?source=next&fit=scale-down&quality=highest&width=1067

“On a cool day late last September, half a dozen Chinese engineers walked into a conference room in the heart of Geneva’s UN district with a radical idea. They had one hour to persuade delegates from more than 40 countries of their vision: an alternative form of the internet, to replace the technological architecture that has underpinned the web for half a century. Whereas today’s internet is owned by everyone and no one, they were in the process of building something very different — a new infrastructure that could put power back in the hands of nation states, instead of individuals.”

Source : Inside China’s controversial mission to reinvent the internet | Financial Times

http://www.beaude.net/no-flux/wp-content/uploads/2020/04/brum.jpg

“Les mesures de surveillance, via nos usages des technologies, que suggèrent nos gouvernants relèvent en réalité d’une stratégie pour détourner notre attention de la cause réelle du problème que constitue l’abandon de l’hôpital public. Ils tablent sur la culpabilisation des citoyens désireux d’agir pour faire adopter des outils toujours plus intrusifs et évitent soigneusement de mettre en lumière les multiples réseaux de solidarité qui se forment, les besoins criants des associations pour aider les plus précaires, les multiples critiques de notre mode de vie qui émergent même des plus libéraux. Plutôt que d’assumer les conséquences désastreuses d’une politique de santé défaillante, leur diversion consiste à inverser les rôles, à nous faire passer, nous, pour ceux qui refuseront d’aider les autres. Comme si nous devions être coupable de vouloir protéger notre vie privée, d’exprimer notre colère, ou simplement de suggérer des alternatives. ”

Source : Urgence partout, État nul part – La Quadrature du Net

“Asking people to choose between privacy and health is, in fact, the very root of the problem. Because this is a false choice. We can and should enjoy both privacy and health. We can choose to protect our health and stop the coronavirus epidemic not by instituting totalitarian surveillance regimes, but rather by empowering citizens. In recent weeks, some of the most successful efforts to contain the coronavirus epidemic were orchestrated by South Korea, Taiwan and Singapore. While these countries have made some use of tracking applications, they have relied far more on extensive testing, on honest reporting, and on the willing co-operation of a well-informed public.”

Source : Yuval Noah Harari: the world after coronavirus | Financial Times

« Older posts Newer posts »

© 2021 no-Flux

Theme by Anders NorenUp ↑