Étiquette : politics (Page 1 of 21)

Dématérialiser pour mieux régner  – Le Mouton Numérique

https://i0.wp.com/www.beaude.net/no-flux/wp-content/uploads/2022/11/Dematerialiser2-scaled-1.jpg?resize=676%2C380&ssl=1

“La numérisation à marche forcée des services publics ne découle pas de la prétendue « révolution numérique ». La dématérialisation des démarches administratives, les algorithmes de contrôle CAF, le profilage des chômeurs et des chômeuses, les logiciels de gestion et d’aide à la décision qui régissent les tâches des travailleurs et des travailleuses sociales sont la concrétisation de choix politiques et d’orientations du service public. S’inscrivant dans une logique gestionnaire et comptable de l’action publique et dans une politique de restriction d’accès aux droits, le déploiement de ces technologies de contrôle participe à la dégradation du service public pour les usagères et usagers comme pour les travailleuses et travailleurs.”

Source : Dématérialiser pour mieux régner  – Le Mouton Numérique

Réseaux sociaux : placer l’utilisateur au centre

Réseaux sociaux : placer l’utilisateur au centre

“La question de la protection des mineurs et des victimes d’infractions sur les réseaux sociaux fait également l’objet de plusieurs préconisations. Sans remettre en cause l’anonymat de l’expression, le Conseil d’État propose notamment la généralisation du recours aux solutions d’identité numérique et aux tiers de confiance. À terme, ce recours pourrait être rendu obligatoire au niveau européen dans une version révisée du DSA.”

Source : Réseaux sociaux : placer l’utilisateur au centre

Interdire le minage de bitcoin dans l’UE : les autorités suédoises appellent à des mesures drastiques

https://i0.wp.com/www.beaude.net/no-flux/wp-content/uploads/2021/11/jeremy-bezanger-b5wswr6na6u-unsplash.jpg?resize=676%2C451&ssl=1

“La vague crypto a touché la Suède et cela inquiète fort les instances du pays. Depuis que la Chine a mis un coup d’arrêt au minage de cryptomonnaies sur son sol, la géographie du secteur a été complètement redessinée. Des pays comme les États-Unis et le Kazakhstan ont attiré nombre de sociétés crypto contraintes de délocaliser à la hâte leurs sites de minage. Mais la Suède, qui a pour elle une belle production d’énergie renouvelable, a également tapé dans l’œil des mineurs de crypto.”

Source : Interdire le minage de bitcoin dans l’UE : les autorités suédoises appellent à des mesures drastiques

Pourquoi le Parti pirate a été banni de Twitch pendant le débat de la droite

“Le problème qu’ont subi à la fois Hugo Décrypte et le Parti pirate en rediffusant sur Twitch des contenus produits par d’autres groupes au nom du droit de traiter de l’actualité et du droit à l’information pourrait devenir de plus en plus prégnant à mesure que l’échéance présidentielle se rapproche. Les émissions politiques vont se multiplier d’ici avril 2022 et, avec elles, les envies de participer au débat démocratique, y compris, donc, sur Twitch.”

Source : Pourquoi le Parti pirate a été banni de Twitch pendant le débat de la droite

Deep in rural China, bitcoin miners are packing up

“To evade the clampdown, big miners have sent their machines overseas. Mr Su, who also runs a logistics business that transports mining machines, has been chartering Boeing 747s to get used ones out swiftly. Most are going to Russia and Kazakhstan, which together account for about 13% of the world’s bitcoin mining. But there are few data centres abroad with space for lots of new machines, including in America, the second-biggest miner. Building a farm there costs between five and ten times what it does in China, says Mr Su. That is too much for most Chinese miners. More than half of their computers will stay put for now, he says.”

Source : Deep in rural China, bitcoin miners are packing up | The Economist

Ces Afghans qui effacent leurs traces numériques par crainte des talibans

Des talibans contrôlent des conducteurs dans le centre de Kaboul, en Afghanistan, le 15 septembre 2021.

“Lorsque Kaboul est tombée aux mains des talibans, le 15 août, Nilofar Ayoubi a créé, avec ses amies militantes des droits humains, un groupe WhatsApp sur lequel elles échangeaient les dernières informations. « C’est sur ce groupe que j’ai découvert le dispositif mis en place par Facebook pour les Afghans. Je l’ai donc utilisé pour verrouiller mon compte Facebook. J’ai aussi changé la photo et le nom de mes comptes Instagram et Twitter, tout en les rendant privés », explique cette entrepreneuse afghane. Figure de l’opposition aux talibans, cette mère de trois enfants vit aujourd’hui en exil en Pologne.”

Source : Ces Afghans qui effacent leurs traces numériques par crainte des talibans

Une action en justice pourrait bloquer l’accès aux plus importants sites pornographiques

Un panneau Pornhub à Las Vegas, Nevada, en 2017.

“Dans les faits, il est en réalité souvent compliqué pour la justice de remonter jusqu’aux propriétaires des grands sites pornographiques, qui s’abritent derrière des cascades de sociétés domiciliées dans plusieurs pays. MindGeek, l’entreprise leader du secteur – elle possède Pornhub, RedTube ou encore YouPorn, pour un chiffre d’affaires qui se compte en centaines de millions de dollars –, a ses bureaux au Canada, mais est fiscalement domiciliée au Luxembourg et possède des dizaines de filiales dans une demi-douzaine de pays. Les associations, en coordination avec la chancellerie, ont donc changé d’angle d’attaque : plutôt que les sites, elles ont ciblé les fournisseurs d’accès Internet (FAI), présents sur le territoire, Orange, SFR, Free, Bouygues… « Nous assignons les FAI en référé car il n’est pas toujours possible d’identifier les éditeurs de contenus pornographiques », reconnaît Me Laurent Bayon, le conseil des deux associations, qui espère que le ministère public appuiera leur demande.”

Source : Une action en justice pourrait bloquer l’accès aux plus importants sites pornographiques

« Older posts

© 2022 no-Flux

Theme by Anders NorenUp ↑