Mois : novembre 2016 (Page 3 of 7)

At the start, we pioneered large-scale statistical machine translation, which uses statistical models to translate text. Today, we’re introducing the next step in making Google Translate even better: Neural Machine Translation. […]
At a high level, the Neural system translates whole sentences at a time, rather than just piece by piece. It uses this broader context to help it figure out the most relevant translation, which it then rearranges and adjusts to be more like a human speaking with proper grammar.

Source : Found in translation: More accurate, fluent sentences in Google Translate

La dissymétrie des espaces fait écho à celle qui marque leur relation : si les Etats-Unis perdaient les «surfaces rouges», ils deviendraient soudain plus riches et plus inventifs ; s’ils perdaient les «ronds bleus», ils disparaîtraient purement et simplement.
Le constat que l’on est encore démographiquement puissant mais politiquement inutile contribue à l’angoisse et au ressentiment qu’expriment les électeurs de Donald Trump, tout autant que leur champion. Ce n’est donc pas à un combat entre « peuple » et «élites» puisque les effectifs sont comparables. Ce sont plutôt deux «peuples» qui se font face, avec deux conceptions antithétiques de la cohabitation.

Source : Les riches ont voté Trump, les villes Clinton

Dataminr est l’entreprise idéale pour répondre à nos besoins – à savoir une détection personnalisée et un système d’alerte sur les informations cruciales repérées parmi tous les tweets publiés. Dataminr est le seul partenaire de données officiel de Twitter avec un accès direct et complet au flux de messages postés chaque jour sur la plateforme.

Source : Le FBI pourra désormais surveiller les 500 millions de tweets publiés chaque jour – Politique – Numerama

Google, les algorithmes, l’autorité et la vérité

final election results

Le débat est vif quant à la responsabilité de Google, Facebook et Twitter dans le résultat de l’élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis. Ce débat est loin d’être terminé, tant il soulève des enjeux d’une rare complexité. La dernière en date porte sur la présence d’une information factuellement fausse dans les premiers résultats proposés par Google à la requête « final election numbers ».

C’est manifestement le cas depuis de nombreuses configurations (navigateur, IP,…), dont la mienne (cf. supra).

Beaucoup d’analyses, trop nombreuses, ne perçoivent pas que cette critique ne remet pas en cause ce résultat, mais le fonctionnement global de Google. Plus précisément,  cette critique consiste à déplacer la pertinence des résultats de Google de l’autorité à la vérité. Or, la vérité est un problème autrement plus complexe que l’autorité, et Google, comme Facebook, ne vont probablement pas accepter cette responsabilité.

À présent, la démarcation entre média et plateforme se fait de plus en plus criante, et révèle les enjeux sous-jacents d’une telle distinction, dont la dimension politique ne pourra pas être évacuée indéfiniment.

« Older posts Newer posts »

© 2021 no-Flux

Theme by Anders NorenUp ↑